FUMAISON 004Cet après-midi, un léger séisme (d’une magnitude de 3,9) m’a fort opportunément aidé à ramasser les pommes du verger en les précipitant sans ménagement sur l’herbe humide : du coup, il suffisait de se baisser pour les entasser dans le grand panier de châtaignier dans la perspective de la fête des pommes de dimanche prochain à Saint-Rivoal. Quelques jolies représentantes du pommier Germaine de Brasparts ont fini la journée dans un pommé immédiatement baptisé tellurique qu’elles ont énergiquement parfumé ! Que voilà un week-end qui commence bien !

 

Pour un pommé tellurique :

6 belles pommes du verger

½ litre de lait cru entier de vache bretonne pie noir

150 gr de sucre complet bio

 200 gr de farine

180g de beurre demi-sel bio baratté à partir de crème de vache froment du Léon

 2 beaux œufs du poulailler (de préférence d'une poule Coucou de Rennes pour plus d'authenticité)

 ½ sachet de levure

 Une très généreuse pincée de vanille Bourbon

 

Fouetter énergiquement le sucre, la vanille et les œufs. Ajouter la farine et la levure, puis le beurre mou en pommade et le lait tiède.

Couper les pommes épluchées en morceaux et les ajouter à la pâte.

Beurrer un moule en terre, y verser la pâte et enfourner 30 à 45 minutes dans le four préchauffé à 200°.

Lors de la cuisson, le beurre et le sucre vont caraméliser jusqu’à former une succulente croûte très légèrement salée. Un délice gourmand parfumé aux pommes ! Il suffit donc de l’abandonner négligemment sur un coin de table vers 17h et il disparaîtra mystérieusement. Sans qu’intervienne aucun tremblement de terre. Quelques gourmands par l’odeur alléchés suffiront !

Ce goûter roboratif se déguste tiède, tel quel, avec un thé mauricien à la vanille. Inutile de rajouter quoi que ce soit !

Vive les tremblements de terre d’automne !

FUMAISON 008