BOULETTES AUDREY 004

Alors voilà, la cuisine, ce sont des rencontres et des échanges. Et donc Audrey nous offre gentiment une réjouissante et généreuse recette familiale, les boulettes en sauce tomate de sa grand-mère, et qu’elle nous a d’ailleurs fait partager la semaine dernière entre deux séances de grammaire et de didactique du français !

 

Boulettes de viande en sauce tomate  Mamie Gilberte (pour 5 gourmands):

2 pommes de terre par personne,

2 petites conserves de tomate concentrée (440g),

2 gousses d’ail,

1 branche de céleri,

Laurier, thym, persil,

2 clous de girofle, 

1 oignon ou 2 échalotes,

Poivre, sel, 1 carré de sucre.

500g de steak haché de bœuf,

Une demi-baguette de pain rassis,

1 ou 2 œufs si c'est trop liquide,

Chapelure,

1 verre de lait.

BOULETTES AUDREY 002

 

Pour les boulettes :

Couper l’ail en petits morceaux avec le persil dans la viande.

A part, dans une casserole (ou au micro-onde), faire chauffer le lait sans le faire bouillir.

Dans un grand saladier, verser le lait chaud sur le pain que vous aurez préalablement détaillé.

Après absorption du lait par le pain, malaxer jusqu’à émiettement maximum (si besoin rajouter du lait chaud) et ajouter la viande. Bien mélanger le tout.

Rajouter l’œuf, la chapelure, le sel et le poivre, puis former les boulettes.

 

Pour la sauce:

Faire revenir les pommes de terre épluchées et coupées grossièrement en deux, dans une poêle contenant 1 demi-verre d’huile (mélange olive et classique). Puis les réserver.

Mettre l’oignon ciselé à revenir aussi.

Dans un faitout ou une grande cocotte, disposer délicatement, les pommes de terre dorées et les boulettes.

Vider les 2 conserves de concentré de tomate dans la cocotte, puis les remplir d’eau chaude pour s’en servir de dose (6 fois).

Allumer la plaque sur feu moyen  et ajouter le thym, le laurier, la ou les gousses d’ail coupée(s) en 4.

Jeter 4 cuillères à café de sel, du poivre et un carré de sucre.

Laisser bouillir puis rajouter les boulettes.

Baisser le feu et laisser mijoter 20 min.

Servir avec des pâtes, par exemple des coudes rayés ou toute autre pâte de gros format et creuse pour emprisonner la sauce.

Ne pas oublier d'accompagner avec un bon parmesan râpé ou en copeaux ou encore de la tomme ou de l'emmental... ou toute autre fioriture gourmande ou visuelle!