GRATIN CHOU-FLEUR 004

« Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » « Un petit gratin de méristème floral hypertrophié et charnu ! »

Le chou-fleur est une plante herbacée de la famille des Brassicacées, cultivée comme plante potagère pour son méristème floral hypertrophié et charnu, consommé comme légume. Le terme désigne aussi ce légume donc. Les principales régions de production sont situées en Bretagne (essentiellement autour de Roscoff sur la fameuse ceinture dorée. Toutefois, la production française ne représente qu’un modeste 3% de la production mondiale. A côté des 40% des Chinois et des 30% des Indiens, pas de quoi pavoiser. Quoiqu’il en soit, on mangera ce soir notre chou-fleur finistérien en gratin avec un petit morceau de lard de porc blanc de l’ouest tout droit venu de la ferme du Kleuz qu’on aura subtilement fumé… Trop fière ! (http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/11/20/28475533.html) Un joli morceau de fromage Milin Goz en copeaux donnera au tout une croûte dorée… Miam.

 

Pour 3 à 4 botanistes distingués mais affamés :

1 chou-fleur de taille moyenne

1 dose de sauce béchamel

200 gr de lard fumé

200 gr de fromage Milin Goz

 

GRATIN CHOU-FLEUR 012

Pour la béchamel

½ litre de lait entier

50 gr de beurre demi-sel

50 gr de farine

Noix muscade

Poivre du moulin

GRATIN CHOU-FLEUR 008

Séparer les fleurettes du chou-fleur, rincer les puis les faire cuire 20 mn au cuit-vapeur.

Pendant ce temps, détailler le lard en petits dés et le faire dorer à la poêle sans ajouter de matière grasse bien entendu. Râper le fromage ou faites en de jolis copeaux frisés.

Préparer la petite sauce béchamel. Dans une casserole, faire fondre le beurre, et, juste avant qu’il prenne une jolie couleur noisette, verser toute la farine, râper un peu de noix muscade et ajouter une généreuse pincée de poivre fraîchement moulu. Faire roussir légèrement en remuant constamment à la cuillère de bois. Ajouter le lait froid d’un seul coup et remuer énergiquement au fouet pour éviter la formation de grumeau. Laisser monter en température et épaissir. Il est inutile de rajouter du sel : le beurre, les lardons et le fromage en contenant bien assez comme cela.

Préchauffer le four sur 180°, chaleur tournante.

Lorsque les bouquets de chou-fleur ont terminé leur pré-cuisson (ils restent encore croquants), les disposer dans un grand plat ou quatre plats individuels, parsemer de lardons dorés puis napper de sauce béchamel. Parsemer de copeaux de tomme. Enfourner un bon quart d’heure jusqu’à obtention d’une jolie coloration.

Servir bien chaud avec une petite salade fraîche et craquante assaisonnée de vinaigre de cidre et d’échalote ciselée pour un contraste tout en gourmandise.