CHOCO SONNET 008

Le festival "Moi les mots" se déroule en ce moment (du 25 novembre au 1er décembre 2013) à Landivisiau, terre d'origine du poète breton Xavier Grall.

Cet événement culturel, qui accueille cette année sa deuxième édition, met en avant ce genre littéraire méconnu à travers la création contemporaine sous toutes ses formes. Landivisiau souhaite ainsi que "Moi les mots" devienne une aventure culturelle collective en insufflant de la poésie dans le quotidien d'un très large public. http://www.le-vallon.fr/

Donc, petite contribution … gourmande évidemment : choco-haiku vs choco-sonnet !

 

Avec un choco-haiku...

« Envie soudaine

D’un fondant au chocolat

Et tout dévorer »

 

... versus le choco-sonnet :

« L’automne s’efface au Gouezou et l’hiver approche,

Feuilles roussies en tourbillons, mains dans les poches,

Bise coupante, givre brillant, premiers frimas

Je mangerai bien un fondant au chocolat.

 

Pâte chocolatée, farine et cacao

Beurre et noisettes grillées, œuf et vanille Bourbon,

Il faut bien mélanger ces produits parfumés

Pour obtenir une pâte prête à être enfournée

 

Tout verser dans deux tasses pour une cuisson express

Attendre impatiemment car pourtant le temps presse

Au bout d’une minute trente, ouvrir le micro-onde

 

Attendre encore attendre que la chaleur retombe

Plonger ensuite une belle cuillère gloutonne

Enfourner vaillamment cette gourmandise bretonne »

 CHOCO SONNET 003

A déclamer donc, la bouche pleine, comme il se doit !

 

Bref, pour deux fondants simplissimes et rapidissimes… et une théière replète :

40 g de beurre cru demi-sel

10 g de cacao

3 belles cuillères à soupe de choco lichou (pâte à tartiner maison chocolat noisettes) (http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/11/07/28383268.html)

Une pincée de vanille Bourbon

30 g de sucre cassonade

40 g de farine

1 gros œuf du poulailler

 

Faire chauffer de l’eau pour préparer une confortable théière de lapsang-souchong. Ebouillanter la théière. Déposer le thé en feuilles et verser doucement l'eau frémissante. Le temps que le thé infuse, réaliser les fondants...

Faire fondre au micro-onde le beurre. Mélanger le beurre fondu, la pâte chocolatée et l’œuf puis ajouter la farine, le cacao, la vanille et le sucre. Mélanger intimement et nénmoins énergiquement l'appareil.

Verser la pâte dans deux tasses et les placer ensemble une minute trente au micro-onde pour un résultat onctueux (ou une minute par tasse pour un résultat plus cuit). « J’ai pas plus rapide ».

Servir le thé et les fondants pour une collation terriblement régressive… euh, poétique ! au plus profond d’un canapé, un ouvrage de Xavier Grall dans les mains « « Tu te découvres Breton comme il n'est pas permis de l'être. (…) Et tu penses que ton pays ça existe, bon Dieu, terriblement. Tu te récupères. Tu te regardes en face. Tu te décolonises. Tu es Berbère, Kabyle, Breton. »

« Seigneur me voici c’est moi

 j’arrive de lointaine Bretagne

 O ma barque belle

 parmi les bleuets et les dauphins

 les brumes y sont plus roses

 que les toits de l’Espagne

 je viens d’un pays de marins

 les rêves sur les vagues

 sont de jeunes rameurs

 qui vont aux îles bienheureuses

 de la grande mer du Nord »

(Solo, extrait, 1981).

CHOCO SONNET 001