SAM_0353

Le pain est l'aliment de base de nombreuses sociétés. Il est fabriqué à partir de farine, de sel et d'eau. Lorsqu'on ajoute levain ou levure, la pâte du pain est soumise à un gonflement dû à la fermentation. Le pain est ainsi une mousse solide. A partir de cette base, on peut donc jouer avec des ajouts des plus sages aux plus iconoclastes : mélanges de farines, de matières grasses, d’herbes aromatiques, de graines, d’oléagineux torréfiés, de fruits secs, de fromages, de salaisons, etc. Ici, on remplace l’eau par un fromage blanc de brebis pour obtenir des petits pains moelleux !

On trouve maintenant très facilement du fromage blanc de brebis ou de chèvre sur les marchés, dans les magasins bio ou encore directement à la ferme comme par exemple la Bergerie des Abers d'Elodie et Ronan Joubert à Plouvien.

 

Pour 8 petits pains :

Un pot de fromage de brebis (ou de chèvre) au lait entier

630g de farine

25g de levure de boulanger bio

1 gros œuf du poulailler

60g d'eau

15g de beurre demi-sel

10g de sucre

10g de sel

 

SAM_0354

Sortir à l’avance le beurre et le fromage blanc du réfrigérateur. Lorsqu’ils sont à température, les placer dans le bol du robot pâtissier muni de la feuille (le K) ou dans une machine à pain, puis ajouter l’eau, l’œuf, le sel, le sucre, la farine, puis la levure.

Dans le cas de l’utilisation de la machine à pain, enclencher le programme pâte sans cuisson et attendre que la fée électricité et la magie mécanique fassent leur œuvre.

Dans le cas de l’utilisation du robot pâtissier ou d’une paire de blanches mains, pétrir pendant environ quelques minutes à vitesse moyenne. La pâte est très collante c'est normal. La couvrir d'un linge humide et la laisser lever une heure dans votre four chaleur douce à 40°, ou deux heures à température ambiante.

A l’issue de ce temps ou à la fin du programme de la machine à pain, se fariner les mains, dégazer la pâte, la diviser en deux, puis chaque moitié en quatre. Façonner huit boules et les déposer au fur et à mesure sur une plaque à pâtisserie simplement fariné d’un voile ou sur une feuille de papier cuisson (on en trouve maintenant très facilement des réutilisables qu’il suffit de nettoyer d’un coup d’éponge). A l’aide d’une paire de ciseaux, ou d’un cutter, faire deux à trois entailles sur chaque pain. Deux entailles croisées donneront des petits pains ronds, des entailles parallèles des petits pains ovales. Cela permet d’éviter aux pains de se déchirer à la cuisson car ils contiennent beaucoup d’humidité et gonflent avec beaucoup d’énergie dans le secret du four (les fissures anarchiques, c’est très joli quand même). On peut également les saupoudrer d’un voile de farine à l’aide d’un chinois.

Laisser lever les pains ainsi façonnés pendant 45mn au four à 40°.

Au bout de ce temps, sortir précautionneusement les pains du four, préchauffer ce dernier sur 250°. Dès que cette température est atteinte, enfourner la lèche-frite tout en haut de la cavité et y verser une grande tasse d’eau. Puis enfourner les petits pains et baisser le four à 200° pour 15 mn.

Laisser tiédir ou refroidir sur une grille.

Le résultat est bluffant : des petits pains moelleux, parfumés, à la texture soyeuse ! Parfait en toutes occasions, du petit déjeuner avec du beurre demi-sel et de la confiture, au réveillon avec fines terrines, foie gras et fromages ! Rassis, ils sont tout aussi délicieux toastés pour des bruschettas apéritives ou encore détaillés en petits cubes, arrosés d’huile d’olive et saupoudrés de thym et d’origan, ce sont des petits croûtons qui égayeront joyeusement une soupe gourmande !