SAM_0596

Grand prix de la simplicité, de l’économie, de la rapidité et du soleil pour un apéro vite fait et bluffant ! Pur produit de l’industrie agro-alimentaire, la saucisse cocktail est une horreur en soi (on peut d’ailleurs remplacer ces saucisses industrielles par de petites saucisses type chipolatas cuites à la vapeur). Détournée avec impertinence, parée des belles couleurs des piments et du croquant des oignons, la saucisse cocktail devient fréquentable, le temps d’un moment apéritif avec des copains que les feux des piments n’effraient pas. Il faut en face proposer,  avec toute la modération qui s’impose, un verre de lait, de rhum arrangé au gingembre et combava ou un ti punch au sirop de canne et citron vert. Yec’hed mat ! (Santé !)

250px-Capsicum_annuum_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-027

Le terme piment (vert, jaune, orange ou rouge) est un nom vernaculaire utilisé en français pour désigner le fruit de plusieurs espèces de plantes du genre capsicum de la famille des solanacées.

Les piments sont originaires d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale, cultivés comme plantes potagères pour leurs fruits aux qualités alimentaires et aromatiques.

Le terme désigne aussi le fruit de cette plante. Le mot correspond à cinq espèces du genre Capsicum.

Les fleurs sont de couleur violette, verte ou blanche et parfois maculées de jaune et rouge.

Les nombreuses variétés de piment peuvent se classer du doux au très fort. Il existe une échelle dite échelle de Scoville permettant de quantifier la force, liée à la teneur en capsaïcine, des diverses variétés. On trouve parmi celles-ci : le piment de Cayenne et le piment langue d'oiseau, le Habanero originaire du nord du Mexique, le piment d'Espelette cultivé au Pays basque (bénéficiant d'une AOC en France depuis 1999).

Boire de l'eau pour atténuer la force d'un piment est inutile car la capsaïcine est liposoluble (et hydrophobe), en revanche la caséine du lait neutralise l'action de la capsaïcine sur les récepteurs de la douleur. On évitera de toucher ses yeux, ses lèvres et autres muqueuses en préparant des piments sous peine de sensations de brûlures douloureuses et tenaces.

 

SAM_0597

Pour un petit bol d’incendie :

Une boîte de saucisses cocktail (préférable aux saucisses cocktail sous vide car la saumure de la boîte est nécessaire)

Un gros oignon (ou plusieurs)

Un piment (ou plusieurs)

 

Ouvrir la boîte et verser son contenu dans un bol (micro-ondable).

S’équiper de gants en latex. Emincer finement oignon(s) et piment(s). Les ajouter dans le bol. Mélanger. Passer deux minutes au four  micro-ondes.

Servir avec des piques en bois.