SAM_0789

 Une soirée entre amis, un repas de famille, la nouvelle année ressemble furieusement aux précédentes. Voici un plat roboratif, économique, facile à réaliser, ne demandant aucune surveillance particulière ni aucun coup de main de "Chef". Juste du bon sens, des produits simples: un morceau d'échine de porc, des poireaux, des carottes, de la cannelle et de la crème. Un plat à géométrie variable qui convient à un tête à tête amoureux comme à une tablée bruyante d'amis... Des légumes et de la bonne humeur!

 

Boulettes de porc au poireau, à la carotte et à la cannelle

 

Pour six affamés

1 kg de rôti de porc dans l’échine

Un oignon rosé de Roscoff

Une gousse d’ail

Un petit morceau de gingembre frais

1 cuillère à café rase de cannelle de Marrakech

4 poireaux

4 belles carottes

Un bouquet de persil plat

 

SAM_0783

Pour la sauce

25 cl de crème fraîche crue de lait de vache bretonne pie noire

1 kg de poireaux

500 g de carottes

½ cuillère à café de curcuma

Sel de Guérande

Poivre du moulin

 

Pour la réalisation des boulettes (c’est simple comme bonjour) :

Préchauffer le four sur 200°. Couper le rôti en gros dés. Eplucher, laver et couper grossièrement les légumes. Passer au hachoir à viande, les légumes et le bouquet de persil. Saler légèrement, poivrer avec entrain et ajouter la cannelle, puis plongeant résolument les avant-bras dans la masse, brasser vigoureusement le tout. Former des boulettes de la taille d’une belle noix et les déposer au fur et à mesure sur une seule épaisseur dans un large plat à gratin (métallique ou en terre) jusqu’à recouvrir le fond. Enfourner 15 mn.

Pour le montage du plat (d’une simplicité enfantine) :

Laver et émincer finement le blanc des poireaux (garder le vert pour un délicieux velouté poireaux-chevrier vert). Laver, peler et couper en tous petits cubes les carottes. Dans un bol, mélanger au fouet ou à la fourchette le sel, le poivre du moulin et le curcuma puis la crème fraîche.

Sortir le plat de boulettes précuites du four. Parsemer toute la surface des poireaux émincés et des carottes. Puis recouvrir du mélange crème et assaisonnement. Recouvrir d’une feuille de papier aluminium. Enfourner à température douce, 160° pour une bonne heure.

Quelques minutes avant de servir, sortir du four. Monter la température à 200°. Oter le papier aluminium du plat, saupoudrer de noisettes concassées torréfiées. Replacer dans le four pour quelques minutes (le temps que le plat gratine légèrement et qu’il s’en dégage un parfum rond et plaisant).

Servir bien chaud tel quel, à la bonne franquette. Accompagner d’une salade, d’un mélange de riz et de légumineuses cuit à la vapeur (riz basmati, lentilles, pois cassés, graines de lin, etc.). Ou pas. Se resservir en riant.

SAM_0786