SAM_0070

Le chou fait partie d’une grande famille au sein de laquelle on trouve le radis, le cresson, la rave, le navet… Tous ont comme particularité d’être riche en vitamines. Ce légume, roi de l'hiver et du kig-ha-farz, est connu depuis longtemps pour ses vertus phytothérapiques. Caton (234-149 av. J.-C.) chantait en ces termes les vertus de Brassica oleracea: "Si dans un banquet tu veux boire et manger beaucoup et sans inquiétude, prends avant le repas du chou, autant qu’il te plaît, avec du vinaigre… ". Un conseil comme un autre.

SAM_0056

Que faire avec un petit chou, roi des légumes ? Des milliers de choses, de la soupe éponyme incontournable –source inépuisable de blagues un brin vulgaires - au soufflé tout en légèreté en passant comme ici par la tarte croustillante et fondante, prête en un clin d’œil !

Pour deux à trois personnes en plat unique :

Pour la pâte à tarte de blé noir :

60 g de farine de blé noir complète

60 g de flocons de blé noir

60 g de farine de froment

40 g de beurre demi-sel

10 cl d’eau

(une pâte feuilletée pur beurre toute prête pour gagner du temps)

 

Un demi-chou vert frisé bio

Une échalote

150 g de lard fumé

2 œufs

10 cl de crème fraîche (ou de lait entier)

Poivre du moulin

Du fromage râpé en mélange (pour moi, tomme de vache et tomme de brebis)

Quelques pistaches pour le croquant (on peut aussi y mettre des noix, des noisettes concassées, des pignons, ou rien!)

Muscade

 SAM_0058

Allumer le four sur 200°, chaleur tournante.

Assembler du bout des doigts les ingrédients pour la pâte et laisser reposer au frais.

Abaisser la pâte au rouleau (ou dérouler la pâte toute prête). Foncer un moule à tarte (en plaçant au préalable dans le fond une feuille de papier cuisson, pour faciliter le démoulage) ou un cercle sur une feuille de papier cuisson et sur une plaque à pâtisserie.

Après avoir ôté le trognon et les côtes, détailler le demi-chou avec un couteau bien aiguisé en fines lanières. Jeter sans management le chou émincé dans une grande casserole d’eau salée bouillante et laisser frémir une petite dizaine de minutes. Egoutter le chou.

Détailler le lard en petits dés et le faire dorer à sec dans une poêle antiadhésive. Disposer les lardons dorés sur le fond de tarte. Dans la même poêle, faire fondre doucement l’échalote émincée. Puis, lorsqu’elle commence à dorer, ajouter les lanières de chou et remuer le tout délicatement pendant quelques minutes. Répartir le chou à l’échalote sur les lardons. Dans un bol, fouetter les œufs, poivrer, muscader et délayer avec la crème (ou le lait). Ne pas saler car les lardons et le fromage s’en chargeront. Recouvrir d’une généreuse couche de fromage, puis parsemer de pistaches. Enfourner pour 40 mn en baissant la chaleur du four à 180°.

A dévorer sitôt cuit avec une petite salade craquante parfumée d’une vinaigrette orange et passion (http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/10/06/28158043.html).

 

 

SAM_0065