31 janvier 2014

Moulinée de lentilles et courge pinky et sa petite tartine gourmande au camembert et "cuisses" de noix

La noix (fruit du noyer, Juglans L.) est un fruit à coque. Elle est produite par le noyer, arbre de la famille des juglandacées, présent à l'origine sur le continent eurasiatique et en Afrique. Sur le plan botanique, le fruit du noyer est une drupe, fruit charnu à noyau, dont la partie charnue, le brou, est inconsommable mais sert pour certains usages, en teinture par exemple. La noix est en fait le noyau sec de cette drupe. L'amande se compose de deux cerneaux présentant des circonvolutions qui font penser au cerveau humain,... [Lire la suite]

31 janvier 2014

A picorer sans retenue, les petits roulés saucisson noisette de Louis

Des amis, des hôtes débarquent à l’improviste… Ouvrir une bouteille de cidre ou un verre de jus de pommes chaud s’accompagne forcément de petites choses à grignoter. En deux temps, trois mouvements, les petits roulés de Louis arrivent sur la table basse. Rigolo à picorer dans une bonne humeur durablement installée !   Pour 24 petits roulés 6 tranches de pain de mie complet 3 saucissons secs fins et longs (ou une saucisse sèche à couper dans la longueur) Du beurre demi-sel en  pommade (le faire ramollir 30... [Lire la suite]
30 janvier 2014

Un plat complet: soupe flageolet, clémentine et magret fumé

Pour invoquer les beaux jours et repousser les dépressions rien de tel qu’une belle soupière aux couleurs de l’été. L’occasion d’ouvrir avec nostalgie et/ou fierté les bocaux dans lesquels ont été emprisonnés les derniers légumes d’été en septembre dernier (tomates, courgettes, poivrons, aubergines) et de leur faire rencontrer les produits de l’hiver : poireaux, carottes et clémentines dans un joyeux mélange iconoclaste et impertinent !   Une confortable soupière pour six convives 100g de haricots flageolets... [Lire la suite]
29 janvier 2014

La belle ombélifère en habits de velours: velouté de carottes à l'orange et au cumin

Pour faire consommer des légumes aux enfants –et parfois même à certains grands-, il faut manier la carotte et le bâton. Ce n’est pas le moindre des paradoxes car certains petits malins tendraient à carotter des petits croûtons en lieu et place de la soupe. Mais avec ce velouté aux fragrances de vacances méditerranéennes, les carottes des tricheurs sont cuites ! Pour 6 bols gourmands 1 kg de carottes bio 4 gousses d’ail Deux oignons 1 morceau de gingembre frais (environ 20 à 25 g) 1 cuillère à soupe de graines de cumin 1... [Lire la suite]
29 janvier 2014

Savez-vous planter les choux? En tout cas, on sait les manger... farcis au porc et à la cannelle

Savez-vous planter les choux À la mode, à la mode Savez-vous planter les choux À la mode de chez nous   On les plante avec les pieds À la mode, à la mode On les plante avec les pieds À la mode de chez nous   On les plante avec le genou À la mode, à la mode On les plante avec le genou À la mode de chez nous   On les plante avec le nez À la mode, à la mode On les plante avec le nez À la mode de chez nous   On les plante avec le coude À la mode, à la mode On les plante avec le coude À la mode... [Lire la suite]
29 janvier 2014

Traîtrise et simplicité à Saint-Cadou: le dangereux gâteau aux pommes de Patrick Hervé

  Le livre sur les fars de Patrick Hervé –de Saint-Cadou- est sorti. « Après bien des discussions, le titre qui a été choisi doit permettre à tous de comprendre qu'on parle de l'histoire, de la tradition du far-four et du far en sac, sans oublier le fars buan, le fars pitillig, le fars du, le fars al leue bihan, le fars riz, le far à Colette, le fars an aoled, le fars oaled, le fars mañch, le farz spirex, le fars distresset... enfin tous ces fars qui tiennent l'homme debout, war e sav, et puis cinquante recettes qui ne... [Lire la suite]

28 janvier 2014

Une soupe chorizo-clémentine à l'Espagnole, un peu comme une auberge...

La clémentine doit son nom au Frère Clément (Vital Rodier, 1839-1904) de l'Institut des Frères de Notre-Dame de l'Annonciation, qui était chef de culture de l'orphelinat de Misserghin (près d'Oran, en Algérie). En 1892, Louis Charles Trabut, botaniste et médecin français, avec le père Clément, aurait croisé volontairement un mandarinier avec un bigaradier. Toutefois des études récentes menées par la station INRA de San-Giuliano en Corse consacrée à l'agrumiculture, ont montré à partir de l'analyse des chromosomes qu'il s'agissait... [Lire la suite]
28 janvier 2014

L' embeurrée, c'est bête comme chou!

Bête comme chou, mon petit chou, faire chou blanc, un bout d’chou, des oreilles en feuille de chou, être dans les choux, faire ses choux gras, ménager la chèvre et le chou, se prendre le chou, rentrer dans le chou, une feuille de chou, un restachou… Par ailleurs, c’est bien connu, les garçons naissent dans les choux. S’il semble qu’on peut jouer à l’infini avec les Brassicacées et la langue, les possibilités sont également illimitées en cuisine… avec ici une réconfortante embeurrée de chou à partager avec une tablée de randonneurs... [Lire la suite]
27 janvier 2014

Pour Jeanne: et une tarte au chou!

Le chou fait partie d’une grande famille au sein de laquelle on trouve le radis, le cresson, la rave, le navet… Tous ont comme particularité d’être riche en vitamines. Ce légume, roi de l'hiver et du kig-ha-farz, est connu depuis longtemps pour ses vertus phytothérapiques. Caton (234-149 av. J.-C.) chantait en ces termes les vertus de Brassica oleracea: "Si dans un banquet tu veux boire et manger beaucoup et sans inquiétude, prends avant le repas du chou, autant qu’il te plaît, avec du vinaigre… ". Un conseil comme un... [Lire la suite]
27 janvier 2014

"Le cul bénit" et pain au lait ribot et blé noir

Rien ne remplacera bien entendu le pain du boulanger mais faire son pain soi-même est un vrai bonheur : le poser fièrement, gonflé, doré et dodu, sur la table, en couper de larges tranches au petit-déjeuner ou au goûter, mordre à pleines dents dans une tartine beurrée encore tiède… C’est un petit plaisir qu’on aurait bien tort de se refuser… Surtout quand peu d’ingrédients –mais de qualité- sont nécessaires et que le temps passé à la confectionner n’est pas bien long. Par contre, le temps que la pâte lève, puis que le pain... [Lire la suite]