SAM_0332

qui-veut-donner-son-nom-la-prochaine-tempete

Mordre à pleines dents dans une gaufre en attendant le passage de la tempête Ruth. Et pourquoi pas une tempête Gouezou ? Ce n'est sûrement pas à souhaiter, les dépressions sont bien assez creuses comme ça! Voilà douze années que l’Université libre de Berlin met en vente des dépressions et anticyclones. Avec  Ruth, arès Petra et Qumaira, cette nouvelle tempête s’apprête à balayer la Bretagne ce week-end, avec des vents soufflant à 100 km/heure, voire davantage.

Ce nom de Ruth n’a pas été donné au hasard, au doigt mouillé ou selon le sens du vent. C’est le prénom d’une ressortissante allemande (Frau Radeke) qui a payé pour être intimement associée à cette dépression. Montant de la facture ? 199 €. C’est cent euros plus cher si l’on veut acheter un anticyclone à la durée de vie normalement plus longue.

 SAM_0337

Pour la Chantilly chocolat noisette

25 cl de crème fraîche liquide entière

2 belles cuillères à soupe de pâte à tartiner (c'est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/11/07/28383268.html )

1 cuillère à soupe de sucre

Faire tiédir la pâte à tartiner au four  micro-ondes. Mélanger intimement la crème, le sucre et la pâte à tartiner. Filtrer au chinois et placer dans un siphon. Insérer une cartouche de gaz, la tête du siphon en bas. Bien secouer le siphon et le placer à l’horizontal au réfrigérateur.

 

Pour une vingtaine de gaufres :

250 g de farine

6 g de levure chimique

60 g de sucre de canne

2 œufs du poulailler

30 cl de lait entier

Une belle pincée de vanille Bourbon

100 g de beurre fondu demi-sel

.

Mélanger la farine, la levure, la vanille et le sucre. Ajouter les œufs battus et mélanger intimement. Ajouter le beurre fondu puis, petit à petit pour éviter la formation de grumeaux, le lait.

Confectionnez les gaufres dans un gaufrier chauffé, en les cuisant deux minutes par face. Sortir du moule à gaufre et laisser refroidir sur grille (pour éviter que les gaufres, croustillantes au sortir du four, ramollissent. Lorsqu’elles sont tièdes ou froides, les disposer sur un grand plat chaleureux et partager !

Servir avec une tasse de thé fumé Lapsang Souchong et un petit tortillon de mousse chantilly au chocolat et à la noisette. On peut également disposer sur la table des confitures, du miel, du sirop d’érable et du sucre glace… Il n’y a pas de limite à la gourmandise !