09 février 2014

Brunch dominical et gaufres à la chantilly chocolat noisettes

Mordre à pleines dents dans une gaufre en attendant le passage de la tempête Ruth. Et pourquoi pas une tempête Gouezou ? Ce n'est sûrement pas à souhaiter, les dépressions sont bien assez creuses comme ça! Voilà douze années que l’Université libre de Berlin met en vente des dépressions et anticyclones. Avec  Ruth, arès Petra et Qumaira, cette nouvelle tempête s’apprête à balayer la Bretagne ce week-end, avec des vents soufflant à 100 km/heure, voire davantage. Ce nom de Ruth n’a pas été donné au hasard, au doigt mouillé... [Lire la suite]