SAM_0102

Le farz buen est un far que l’on prépare à la poêle aussi bien sur le poêle ou dans la cheminée que sur une plaque à induction lorsque l’électricité fonctionne et que la tempête Ulla n’a pas emmêlé les lignes d’ERDF… Donc, de la farine de froment, des œufs (les poules se moquent comme d’une guigne de notre situation de sinistrés énergétiques), du sucre et du beurre demi-sel bien sûr. Bref, l'acmé de la cuisine bretonne ?  

SAM_0081

Pour un dessert ou un goûter pour 4 sinistrés énergétiques :

25 cl de lait entier cru bio de vache Froment du Léon

2 œufs du poulailler

125 g de farine de froment bio

50 g de sucre de canne

Au moins 50 g de beurre demi-sel à partir de lait cru bio de vache Froment du Léon

Une pincée de vanille Bourbon

Du beurre de pomme (c'est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/02/16/29228672.html )

 

Réaliser la pâte, mélanger les œufs entiers, le sucre, la vanille et ajouter la farine. Détendre avec le lait. Laisser reposer une vingtaine de minutes.

Faire chauffer dans une poêle la moitié du beurre. Dès qu'il commence à chanter, verser toute la pâte et laisser cuire en remuant avec une cuillère en bois. Emietter en boulettes. En fin de cuisson, ajouter le reste du beurre et laisser légèrement colorer.

Deux versions : la version soyeuse donne un farz buen cuit mais blond. Pour la seconde version, poursuivre la cuisson jusqu’à obtenir des boulettes de farz rôties et caramélisées (c’est la version que je préfère).

Servir dans des petits bols avec une cuillère à soupe de beurre de pomme. On peut aussi céder à la tention d’une larmichette de caramel beurre salé. Mais bon, là, c’est abuser…

 SAM_0089