SAM_0034

1959569_1395610624037174_820996501_n

Petit en-cas vite fait, glissé au four, ces tartines généreuses sont à partager après une randonnée sur le Mont Saint-Michel-de-Brasparts et dans le Yeun Elez détrempé… Chevaux dûment étrillés placés dans les pâtures, appareils-photos vidés des trésors du jour (éperviers en embuscade, hiboux des marais au regard hypnotique), c’est un moment convivial avec les moyens du bord ! Du pain rassis, du chou vert émincé, des lamelles de fromage, des tranches de poitrine fumée et l’estocade finale: un voile de piment de la Jamaïque. De quoi donner du cœur au ventre pour la suite de la randonnée dès demain matin, avant que l’aube ait blanchi la campagne…

Pour profiter d’images sublimes, d’instants  « nature » capturés sur le vif, au cœur des Monts d’Arrée et ailleurs, retrouvez les clichés de François Séité –dont cet étonnant hibou des marais- sur www.nature-bretagne.net .

jamaique

Le poivre de la Jamaïque est une baie aux saveurs de cannelle, de muscade, de girofle et de poivre noir. Il s’agit ainsi du fruit séché d’un arbre originaire des Antilles, que l’on trouve actuellement aussi en Amérique Centrale et du Sud. Les fruits sont cueillis avant maturité et séchés au soleil jusqu’à devenir bruns roux. La Jamaïque en est le plus gros producteur. Le poivre de la Jamaïque porte également les noms de « toute-épice », de « quatre épices » et de « piment de la Jamaïque ». Christophe Colomb cherchant à rejoindre l’Orient et ses poivres convoités par une nouvelle route à l’ouest, découvrira les Amériques et en ramènera cette baie qu’il baptisera « poivre » pour des raisons économiques. Rien de neuf sous le soleil, donc.

 

SAM_0031

Pour 4 randonneurs affamés :

 

8 tranches de pain bio au levain et rassis

Un petit chou vert frisé des Jardins de Kervelly (Commana)

Une cuillère à soupe de graisse de canard

8 tranches fines de poitrine de porc blanc de l’ouest fumé au bois de hêtre (La ferme du Kleuz à Plouneour-Menez)

Un beau morceau de fromage type raclette à partir de lait de vaches froment du Léon (La ferme Keriven-Armor, Taulé)

Piment de la Jamaïque

 SAM_0028

Ôter les premières feuilles du chou, le couper en deux, enlever le trognon puis émincer assez finement le légume. Dans  une grande quantité d’eau bouillante très légèrement salée, blanchir le chou pendant une dizaine de minutes. Egoutter le chou et laisser refroidir un peu dans la passoire pour éliminer un maximum d’eau. Dans une poêle, faire chauffer la graisse de canard et faire sauter le chou avec une généreuse pincée de poivre (ou piment) de la Jamaïque. Ne pas saler (le fromage et la poitrine s’en chargeront).

Sur une plaque à pâtisserie, disposer les tranches de pain, disposer des tranches de fromage sur toute la surface des tranches, puis un poignée de chou (tasser un peu), une tranche de poitrine et enfin une généreuse pincée de piment de la Jamaïque concassé au mortier.

Préchauffer le four sur 200°, chaleur tournante. Enfourner les tartines pour dix minutes à un quart d’heure, le temps pour le fromage de fondre, pour le chou de se réchauffer et pour la poitrine de griller. Servir immédiatement avec une salade verte et un petit verre de Chardonnay.