SAM_0093

SAM_0031

Les jours rallongent et  mille prémisses du printemps donnent des ailes aux poules qui arpentent le village avec une remarquable détermination. Détermination qui se traduit par une ponte tout aussi décidée. Les nids se garnissent et ces dames repartent incontinent à l’assaut des trésors acquis à grand renfort de scarifications systématiques des fossés, des pâtures et des allées. Le pied des hydrangeas, des camellias, des azalées et des rhododendrons n’échappent pas à cette entreprise. Les vergers et le potager subissent le même sort. Oui, le printemps est presque là.

Variation autour des œufs du poulailler avec cette interprétation très libre de la crème catalane version Gouezou.

 SAM_0843

Pour 6 ramequins et autant de lichous

 

50 cl de lait entier cru bio

80 g de sucre en poudre

35 g de fécule de maïs bio.

3 jaunes d’œuf du poulailler

1 bâton de cannelle

1 étoile de badiane

Un pot de beurre de pomme (c'est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/02/16/29228672.html )

Du caramel au beurre salé et/ou du sucre semoule

 

Verser le lait dans une casserole. Y Ajouter la cannelle et la badiane. Porter à frémissements, sur feu doux, à fin d’infusion.

Fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis ajouter la fécule de maïs et mélangez au fouet.

Lorsque l’infusion est prête, parfumée en diable, la filtrer, lui laisser perdre un peu de chaleur et la verser sur le mélange œufs, fécule et sucre. Fouetter avec vigueur.

Verser la préparation dans la casserole initiale et placer sur feu doux. Fouetter jusqu’à ce que le mélange épaississe.

SAM_0095

Dans des petits ramequins, déposer deux cuillères à café de beurre de pomme. Egaliser puis verser la crème. Laisser refroidir à température ambiante, puis réfrigérer.

Au moment de servir, deux options : version soyeuse, faire couler une fine couche de caramel au beurre salé. Version craquante, déposer un voile de sucre en poudre et caraméliser au chalumeau.