SAM_0413

SAM_0427

Une fin d’hiver aux allures estivales : soleil et douceur, farniente et douceur ! Grâce aux petits fruits rouges emprisonnés cet été dans le congélateur et aux marmelades d’agrumes réalisées cet hiver, voici une verrine mi-hiver mi-printemps pour un thé gourmand en famille et avec des amis !

 

Pour 4 trifles en verrine à l'orange amère et aux fruits rouge :

 

Pour le biscuit à l’orange amère :

Un pot de marmelade d’oranges amères réalisée maison

250 gr de beurre

220 gr de farine

75 gr de sucre de canne

Un demi-sachet de levure chimique

Une pointe de couteau de bicarbonate de soude

4 gros œufs du poulailler

SAM_0412 

Pour la crème chantilly

25 cl de crème liquide

20 gr de sucre de canne

Une pincée de vanille bourbon

 

Fruits rouge en mélange ou pas, frais en saison ou décongelé : compter environ 50 à 75 g par verrine et 100 g pour le sirop

20 gr de sucre

Une pincée de vanille

 SAM_0409

 La veille, préchauffer le four sur 180°. Faire fondre le beurre au bain-marie. Dans une jatte, mélanger la farine, le sucre, la levure, le bicarbonate, les œufs, le beurre puis la marmelade. Verser la pâte obtenue dans un moule à cake ou un moule à manqué. Enfourner pour 40 mn. Démouler et laisser refroidir sur grille.

La veille également, faire tiédir la crème avec la vanille et laisser infuser. Filtrer la crème. La placer en siphon avec le sucre. Bien mélanger (en agitant vigoureusement le siphon, fermé de préférence, mais c’est à vos risques et périls). Insérer une cartouche et placer à l’horizontal au réfrigérateur.

Le jour J, laisser macérer 100 gr de fruits rouge (et le jus de décongélation le cas échéant) avec le sucre. Dans une petite casserole, laisser tiédir et éclater les fruits rouges. Ajouter une pincée de vanille bourbon. Laisser refroidir puis filtrer le sirop obtenu.

Au moment de servir, couper pour chaque verrine une part de gâteau. L’écroûter si l’on veut. Couper le gâteau en petits cubes et disposer ces cubes dans les verrines. Arroser les cubes du sirop et disposer quelques fruits rouges. Recouvrir généreusement de la chantilly vanillée et terminer avec le reste des fruits rouges.

A déguster langoureusement allongé sur un transat sous le joli soleil du Gouezou. Déguster d’une cuillère gourmande en observant avec une attention amusée les cabrioles de l’agneau Gwenn-ah-du qui fêtera demain ses deux premières semaines sur terre !

SAM_0418