SAM_0502

Pour nos hôtes pêcheurs, sur le pont dès potron minet, moulinets graissés et hameçons affûtés… Une fois les ablutions expédiées, un solide petit déjeuner avalé, cap sur l’infinité de rivières et de lacs poissonneux comme Tibériade aux meilleurs jours… Dans la musette, un pique-nique pour résister aux vents coulis et à l’humidité intrinsèque des bords d’Elorn. De confortables sandwiches de fromage Milin Goz ou de pâté « mod khoz » au porc blanc de l’ouest, réalisés à partir d’un gros pain confectionné avec de la bière brune bien bretonne, et garnis d’endives émincées et de pickles de légumes de Commana pour le croquant, la fraîcheur et l’équilibre… De l’énergie pour capturer les plus farouches des truites de la région !

 SAM_0505

Pour un gros pain dodu de 750 g :

400 g de farine bio complète de froment

100 g de farine de blé noir complète

10 g de sel de Guérande

25 g de levure bio

1 bouteille de 33 cl de bière brune (type Coreff ou Guiness)

 

Dans le robot pâtissier muni du crochet, verser la bière, la levure, les farines et le sel. Enclencher la vitesse lente et laisser pétrir pendant 5 à 8 minutes. On peut utiliser une machine à pain ou pétrir à la main également.

Lorsque la pâte forme une grosse boule lisse, placer le bol du robot directement dans le four (chaleur douce : 40°) pour permettre à la pâte de pousser. Une bonne heure est nécessaire pour permettre à la pâte de doubler de volume.

La placer sur un plan de travail fariné. Mieux vaut bien se fariner les deux mains également. Dégazer cette pâte et la pétrir à nouveau quelques minutes. Façonner ensuite une grosse boule et la placer dans une cocotte susceptible de passer au four. Glisser la cocotte dans le four froid et l’allumer sur 250°. Laisser lever puis cuire pendant une heure. Dès la fin de la cuisson, sortir la cocotte du four (attention, c’est très chaud) et placer le pain sur une grille pour lui permettre de refroidir en chantant. On entend de jolis petits craquements et crépitements.

Couper ensuite de larges tranches encore croustillantes à la mie dense et parfumée. Garnir de généreuses tranches de Milin Goz, fromage au lait cru de vache bretonne pie noir de la ferme du Kleuz à Plouneour Menez. Parsemer noisettes grillées concassées et d’endives finement émincées dans la longueur.

On peut aussi tartiner largement de pâté de porc « mod khoz » (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/08/20/27864886.html ) ou d’une terrine de lapin mûres-myrtilles, ou pommes-pain d’épices ou pineau-pistaches (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/09/10/27991351.html ). On garnira ces sandwichs gourmands de pickles et de cornichons maison.

Pour une version végétarienne mais roborative, on placera des achards parfumés en diable aux légumes croquants (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/08/30/27921625.html ) ou au citron ( c’est par là http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/03/02/29342955.html )...

 SAM_0504SAM_0500