SAM_0721

images mLe Finistère présente une grande palette de milieux aquatiques, dans les terres comme sur le littoral. S’y croisent des mammifères protégés, indigènes (loutre...) ou (ré)introduits (castor) et des mammifères qui prolifèrent, appelés espèces invasives (rat musqué, ragondin, vison d’Amérique...).

Dimanche prochain, Bretagne Vivante propose une animation "castor et poilus des rivières" (rien à voir avec les commémorations concernant 14/18) pour découvrir les mammifères semi-aquatiques. Rendez-vous dominical est donc pris à Brennilis devant la maison de la Réserve naturelle à 14h.

Pour en savoir plus, écoutez l'émission de Michel Pagès sur Radio France Breizh Izel :

http://www.aht.li/2341984/Radio_Breizh_Izel_2014_converted.mp3

Une belle découverte au fil de l’eau !

Et une petite douceur ensoleillée avant de plonger dans l’onde…

SAM_0723

Pannacotta mangue combava

Pour 8 pannacotta en verrines

50 cl de crème crue de lait de vache bretonne pie noir

2 g d’agar-agar ou de pioka (ou encore 4 feuilles de gélatine)

60 g de sucre

Une belle pincée de vanille Bourbon

Une mangue très mûre

Un citron vert

Un combava

1 cuillère à soupe de sucre complet

 castor

Faire chauffer en fouettant la crème, le sucre et la vanille. Dès l’ébullition atteinte, ajouter l’agar-agar préalablement délayé dans une cuillère à soupe de crème liquide froide, en fouettant toujours. Retirer du feu. Laisser perdre un peu la chaleur puis verser dans les verrines. Laisser refroidir puis réfrigérer au moins deux heures pour que la crème prenne.

Eplucher la mangue et la couper en morceaux. Passer les morceaux au mixer avec le sucre complet et le jus d’un demi-citron vert. Placer cette purée dans un petit saladier. Zester un quart de combava (le parfum est assez puissant, donc la parcimonie s’impose). Laisser la magie opérer au frais : les parfums s’épousent dans l’intimité du réfrigérateur

Au moment de servir, répartir la purée de mangue sur les verrines. Servir et écouter le silence religieux des convives.