SAM_0880

SAM_0887

Se balader dans Landerneau, le nez en l’air, peut sembler dangereux de prime abord mais permet de croiser un bestiaire improbable, chien, griffon et dragon, qui observe, impavide, les badauds déambuler depuis plusieurs siècles. L’auberge renaissance « Le réveil-matin » et sa voisine, l’ancienne prison, qui veillent du fond de sa ruelle sur les quais du Léon et de Cornouaille tout proches, arborent ces chimères de pierre dorée.

Une sirène au miroir notamment est une figure incontournable de la statuaire bretonne, religieuse comme laïque. Bernard Rio, dans « Le cul bénit : amour sacré et passion profane » évoque ces représentations féminines iconoclastes (dont on trouve un séduisant exemple au sein de l’enclos paroissial de Sizun) : « Le miroir de la sirène est la manifestation de la beauté du monde. Il est le double reflet de la lune et du soleil, on y lit le présent et l’avenir, l’amour de l’être aimé et le dernier souffle de la mort. Ce miroir magique ne restitue pas une image figée car il est le principe actif du changement, de la transformation. Il est le bon œil, qui détourne le mauvais œil. Le miroir de la sirène est rond comme le bassin de la fontaine, c’est le microcosme, l’envers du macrocosme le prisme pour voir au-delà, pour voir en grand, c’est le miroir de l’âme. »

De retour de cette balade enchantée, un yaourt citronné aux fruits rouges qui éclatent en bouche…

 SAM_0877

Pour 8 yaourts gourmands:

Un litre de lait entier cru de vache bretonne pie noire

Un sachet de ferments lactiques bio ou un yaourt de la "fournée précédente"

80 gr de sucre complet

Un zeste de citron bio

250 g de fruits rouges frais ou surgelés en mélange (cassis, groseilles, myrtilles, mûres, framboises, fraises, etc.)

Une cuillère à soupe de miel

SAM_0890

Chauffez le lait, avec le zeste râpé de citron, jusqu'à 85° et laissez refroidir jusqu'à 40°.

Délayez le ferment (ou le yaourt) avec le sucre et le lait refroidi. Versez dans les pots de yaourts (ou des verrines, des verres, des petits pots) en veillant à ne pas remplir jusqu’au bord (s’arrêter à environ un centimètre), les placer en yaourtière (ou dans un four chaleur douce 40°) sans les capsuler. Laissez faire la nature pendant 8 à 12h.

Une fois les yaourts pris, refermer les pots et les réfrigérer.

Au moment de servir, placer les petits fruits rouges dans un saladier avec le miel. Mélanger précautionneusement, les fruits rouges étant par nature très fragile. Décapsuler les pots de yaourts et remplir de la petite salade de fruits.

Excellent au petit-déjeuner et très gourmand en dessert...

SAM_0889SAM_0888