SAM_0028

SAM_0012Sous la glycine, les lilas et non loin des rhododendrons dont la floraison explose, apprécions le temps qui passe, avec une tasse de darjeeling et une fine tranche de cake aux fruits séchés et au lambig. Le lambig est un des noms donnés à une eau-de-vie de cidre fabriquée en Bretagne. Aussi appelée localement « Fine Bretagne », gwinardant, odivi ou lagout, c’est une eau de vie de pomme extrêmement parfumée.

Et aussi, un accueil gourmand pour les stagiaires préparant avec Ad Hoc les épreuves orales du nouveau CRPE. Pour bien démarrer cette semaine très intensive, un cake aux fruits séchés et au lambig... et un thé brûlant. Bref, on anticipe: avant l'effort, le réconfort! (mmmm… un nouveau gâteau de la chance ?)

Tea time très « british »entre voisins et avec nos hôtes stagaires venus de toute la France ou vacanciers d’outre-Manche fraîchement débarqués du ferry…

 SAM_0025

Pour un cake généreux :

 

250 g de farine bio

Un gros œuf du poulailler

5 g de bicarbonate de soude

Noix de muscade râpée

375 g de fruits séchés en mélange : orange, citron, raisins (sultana, smyrne, corinthe), pomme, abricot, canneberge, framboise, kiwi, myrtille, etc. (bref, ce qu’on a sous la main !)

5 cl d’eau

5 cl de lambig

125 g de sucre

125 g de beurre

 SAM_0026

Dans une casserole à fond épais, verser les fruits séchés (en prenant soin de hacher les plus gros), le beurre coupé en dés et l’eau. Porter à ébullition et laisser confire à feu très doux une quinzaine de minutes. Retirer du feu. Ajouter le lambig. Laisser refroidir. Ça sent divinement bon…

Préchauffer le four sur 150° et chaleur tournante.

Garnir un moule à cake de papier sulfurisé.

Battre l’œuf en omelette et le verser sur les fruits confits. Dans une jatte, mélanger la farine, le bicarbonate et la muscade puis le mélange fruits et œufs. A l’aide d’une spatule, mélanger le tout en veillant à ne pas faire de grumeaux. Verser l’appareil dans le moule et enfourner pour une heure et demie.

Laisser refroidir sur grille après avoir démoulé ce cake qui se conservera longtemps (une dizaine de jours s’il n’est pas dévoré avant). Coupé en fines tranches, c’est l’incontournable compagnon de l’instant thé…

SAM_0020