SAM_0235

SAM_0241

Les idées lumineuses, les gestes simples, les plats modestes sont toujours les meilleurs ! En voici une illustration limpide, un idéal de bon sens et de simplicité que je dois à notre voisin britannique : des pommes de terre nouvelles qui cuisent dans de l’eau bouillante légèrement salée agrémentée d’un très beau bouquet de menthes fraîches prélevées dans le jardin : menthe officinale, menthe poivrée, menthe bergamote et menthe chocolat… De retour du marché avec un joli morceau de lard grillé avec une couenne croustillante, un gras et une chair fondants, et une petite salade de roquette, c’est tout simplement délicieux !

 SAM_0238

Pour 6 personnes

 

1 kg de petites pommes de terre nouvelles (de même taille, de préférence petites)

1 cuillère à soupe de gros sel gris de Guérande

Un gros bouquet de menthes mélange

 SAM_0239

Laver les petites pommes de terre nouvelles à grande eau (elles sont souvent très terreuses) et les plonger dans une grande casserole. Recouvrer largement d’eau froide, ajouter le gros sel et le gros bouquet de menthe. A partir de l’ébullition, laisser cuire à feu moyen de dix à quinze minutes (les pommes de terre nouvelles cuisent très vite). Piquer de la pointe d’un couteau. Dès qu’elles sont cuites et donc tendres, les sortir de l’eau à l’aide d’une écumoire et les servir nature ou accompagnées d’un beurre aux herbes fraîches (oignon blanc, ail nouveau, persil plat, menthe poivrée, thym citron, mélisse, etc.). Ces pommes de terre légères et fondantes accompagnent du lard grillé du marché, les toutes premières sardines grillées, un plateau de fromages du marché –tomme de vache ou chèvre frais- et une jolie salade verte d’herbes aromatiques et de roquette. Le parfum de menthe, tout en étant présent, reste discret pour un résultat tout en fraîcheur !

SAM_0240