SAM_0346

.La Redadeg est une course de relais lancée en 2008 et qui a lieu tous les deux ans.

Festive et populaire, elle traverse la Bretagne, de jour comme de nuit pour symboliser la transmission d’une langue bretonne vivante, créative et dynamique, à travers les générations et les territoires.

Pour soutenir des projets en faveur de la langue bretonne les kilomètres sont vendus et le bénéfice est redistribué. Ce sont des initiatives nouvelles sélectionnées sur dossier, elles sont très diverses et peuvent concerner l’enseignement, les loisirs, les médias, le sport ou la culture mais toujours favorisent la pratique du breton dans la vie sociale et familiale.

La course parcourt les 5 départements bretons sur 1500 kms en traversant plus de 300 communes.
 

Ar Redadeg défend le principe « Brezhoneg ha plijadur » ! « langue bretonne et plaisir » !  On peut y courir en famille, entre amis ou collègues, déguisé, en musique, suivre la course à pieds ou en rollers, en poussettes ou à vélo… créer de l’animation ou profiter des festivités locales, concerts, théâtre, stands, petits déjeuners… organisés selon le lieu et l’heure du passage de la course. L’essentiel est de participer, d’être vus, de s’amuser et c’est aussi l’occasion d’entendre, de faire entendre et d’utiliser le breton !

Le témoin, symbole de la langue bretonne, transporte un message gardé secret, il passe de main en main et est lu à l’arrivée.

Pour le départ de la 4e édition en 2014, la course s’est élancée de Morlaix le samedi 24 mai pour arriver à Glomel aujourd'hui, samedi 31 mai au coeur de la "Rencontre Internationale de la Clarinette Populaire", Gouel an Dreujenn Gaol. http://www.ar-redadeg.org/

Et à l'arrivée, étancher sa soif sous ce joli utlime soleil de mai avec un grand verre d'eau pétillante au sirop de pomme et sureau: 100% naturel, 0% sucre ajouté! Désaltérant, délicieux et bon pour la santé! Yec'hed mat!

 SAM_0345

Pour un flacon d'un demi-litre de sirop pomme et sureau:

 

Une bouteille de jus de pomme Germaine de Brasparts du Gouezou (à défaut, un bon jus de pomme bio)

4 à 6 inflorescences de sureau

Et c'est tout!

 

Dans une grande casserole à fond épais, verser le jus de pomme et le porter à ébullition. Dès le jus bout, y jetter les inflorescences sans pitié et sans ménagement. Baisser un peu le feu. Laisser bobloter à feu moyen pendant une heure: le jus va se charger des parfums du sureau et perdre la moitié de son eau. Mélanger de temps en temps car une pellicule de gelée risque de se former (remuer permet de la dissoudre). Lorsque le tout a réduit de moitié, verser dans un flacon bien propre et stérilisé (il suffit de le laisser dans le cuit-vapeur pendant 20 mn) en filtrant au passage fleurs et impuretés. Bien fermer immédiatement. Laisser complètement refroidir.

Ce sirop très parfumé, qui ne contient que le sucre du fruit, se déguste dilué dans l'eau plate, de l'eau gazeuse glacées ou, pour les inconditionnels du sucre, dans de la limonade bien fraîche. Additionnée de quelques glaçons, cette boisson rafraîchissante étanchera toutes les soifs, de retour de la Redadeg, d'une balade sac au dos dans les Monts d'Arrée ou d'une randonnée équestre avec Adeline de Randoloisirs!