SAM_0653

C’est Le Télégramme qui le dit –institution finistérienne qui nourrit les conversations chaque jour aux quatre coins du département- : il fait beau ! Les desserts tout frais sont de sortie et les concours et examens se terminent. Dans l’attente brûlante des résultats, voici une recette fraîche et légère : une panna cotta à la lavande et aux abricots rôtis à l’huile d’olive et au miel. Un chaud froid, un acidulé doux, bref, un dessert tout en contraste !

 SAM_0655

Pour 4 becs lichous :

 

½ litre de lait entier cru et bio de vache bretonne pie noir

1 cuillère à soupe de fleurs de lavande bio

80 g de sucre

8 g de gélatine (on peut utiliser également de l’agar-agar)

 

8 jolis abricots bien mûrs

Un filet d’huile d’olive

Un filet de miel

 SAM_0657

Verser le lait dans une casserole à fond épais, l’amener à ébullition et y jeter les fleurs de lavande. Eteindre le feu et laisser infuser une dizaine de minutes. Ça sent divinement bon dans toute la maison… Pendant ce temps, placer la gélatine dans un bol d’eau froide. Filtrer le lait et le remettre à chauffer. Dès le premier bouillon, retirer du feu puis verser le sucre et enfin les feuilles de gélatine essorée. Verser le lait parfumé dans quatre verrines, laisser refroidir puis réfrigérer. Il vaut mieux réaliser les panna cotta la veille.

Le jour J, préchauffer le four sur 180°, chaleur tournante. Dénoyauter les abricots et placer les oreillons dans un plat en terre. Arroser d’un filet de d’huile d’olive et de miel. Enrober délicatement les oreillons dans ce mélange. Enfourner pour une quinzaine de minutes. Sortir les abricots rôtis du four et laisser perdre la grosse chaleur.

SAM_0649

Au moment de servir, disposer sur chaque panna cotta bien froides quatre oreillons d’abricots rôtis tièdes. Décorer de petites fleurs fraîches : pensées, soucis, bleuet, romarin… juste pour faire joli !