SAM_0047

 

Pour garnir des hamburgers maison en terrasse ou de solides sandwiches en randonnée, équestre ou pédestre, l’effilochée d’échine de porc tient toutes ses promesses. Variations à partir d’une recette traditionnelle anglo-américaine, ce porc confit d’épices et de jus et gelée de pommes du Gouezou cuit à feu très doux très longtemps : un petit cochon qui prend son temps.

 SAM_0002

Pour une dizaine d’affamés sur le bord du chemin :

1,5 kg de rôti de porc blanc de l’Ouest dans l’échine

1 gros oignon rosé de Roscoff

250 g de ketchup maison (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/08/24/27887611.html )

300 g de jus de pommes Germaine de Brasparts du Gouezou

150 g de gelée de pommes (c’est par ici  http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/09/26/28095359.html )

15 g de gingembre frais

SAM_0007

2 gousses d’ail

Un piment

Une cuillère à café de pimenton

Une cuillère à café de graines de moutarde jaune

Une cuillère à café de graines de moutarde brune

120 g de vinaigre de cidre

1 cuillère à café de worcestershire sauce (dans les épiceries fines)

Une branche de thym frais

3 feuilles de laurier frais

 SAM_0005

C’est aussi facile à faire que long à cuire :

Préchauffer le four sur 140°, chaleur tournante. Faire dorer dans une cocotte en fonte et dans un filet d’huile neutre l’échine sur toutes ses faces. Il faut que toutes les faces soient bien dorées. Ajouter l’oignon coupé en dés puis les deux gousses d’ail épluchées, le ketchup, le jus de pomme, le vinaigre, la sauce wocestershire, la gelée de pommes, le gingembre épluché et émincé, la branche de thym, les feuilles de laurier, les épices (pimenton et moutardes) et le piment. Bien enduire le porc de cette marinade, fermer le couvercle et enfourner pour cinq bonnes heures. Sortir la cocotte du four toutes les heures environ pour retourner la viande et replacer au four.

SAM_0006

Lorsque la viande est cuite, elle est si confite que la chair se détache avec une simple fourchette ! Ôter alors les morceaux (feuilles de romarin, branche de thym et tranches de gingembre) puis effilocher le porc (ôter les os le cas échéant) et bien mélanger la chair dans la sauce très courte et sirupeuse). Cette effilochée se sert chaude avec des légumes –excellent avec les pommes de terre nouvelles à la menthe, c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/05/25/29946548.html  ) ou en burger (c'est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/06/29/30169300.html ) avec des légumes râpés à l’aigre-douce, des tranches de cheddar, des pickles, etc. En version froide, ce confit parfumé et moelleux garnit de délicieux sandwiches avec des crudités croquantes : radis glaçons, radis roses, concombre, etc. Et quelques lanières de poivrons confits (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/05/23/29933875.html ) !

SAM_0010SAM_0049