SAM_0546

La mythologie grecque veut que, Zeus, fou amoureux, transforma une blonde et virginale jeune fille qui l'avait repoussé en Cynara Scolymus, c'est à dire en artichaut, pour se venger. Ce n’est pas très gentil ni fair play. Mais comme c’est la saison des artichauts camus, emblématiques de la ceinture dorée du nord Finistère, mangeons-en sans culpabiliser…  Ici, farci et rôti avec une tendre viande de veau, des légumes d’été et une belle sauge parfumée… Un petit tour au four, et hop ! C’est prêt !

 SAM_0547

Pour 4 gourmands hellénistes :

4 gros artichauts camus bio du marché de Morlaix

300 g de viande de veau de bretonne pie noir bio de la Ferme du Kleuz

Un carotte nouvelle bio

Un navet nouveau bio

Une courgette bio

Un bouquet d’échalotes nouvelles bio

Un petit bouquet de persil plat bio

Tous les légumes –sauf les artichauts- viennent des Jardins de Kervelly à Commana

Un gros bouquet de sauge du jardin (en mélange, sauge ananas et sauge pourpre)

Quelques tomates-cerises

Huile d’olive

Sel de Guérande

Poivre du moulin

Du beurre manié aux herbes (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/05/02/29785508.html ) ou du coulis de persil (c’est par là http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/06/26/30146614.html )

 SAM_0548

Casser la queue des artichauts (et non couper) pour retirer un maximum de fibres de la base du légume-fleur. Avec un grand couteau bien aiguisé, couper le haut des feuilles au tiers puis cuire les artichauts à la vapeur 50 mn.

Pendant la cuisson, préchauffer le four sur 160°. Passer au hachoir le veau, les légumes (sauf les tomates) et les herbes lavées et essorées. Saler et poivrer, bien mélanger et fabriquer des boulettes. Dans un plat en tôle, sur un généreux filet d’huile d’olive, disposer les boulettes, recouvrir d’un papier cuisson mouillé et essoré, bien « border » le papier sur les boulettes et enfourner pour trentaine de minutes. Réserver.

SAM_0544

Ôter le foin des artichauts cuits et les déposer dans un plat en terre (ou des plats individuels). Déposer dans chacun des nids formés des petites boulettes –le plus possible pour un résultat ultra gourmand- puis déposer un belle cuillère à soupe de beurre manié ou de coulis de persil. Terminer avec des tomates-cerises pour la couleur et la saveur acidulée. Enfourner une dizaine de minutes, thermostat 200°, pour réchauffer le tout, faire fondre le beurre manié et confire les tomates.

Servir avec un petit Chardonnay bien frais ou un Gamay.