SAM_0012

La vie de cuisinière au Gouezou n’est pas un long fleuve tranquille. Loin s’en faut. Si, bucolique, l’on peut profiter toute l’année des largesses de Dame Nature, tout autour du hameau, avec des profonds paniers de pommes, de noisettes et de châtaignes, de larges brassées d’orties (ouille !), de krampouez mouzik et d’oseille, et des jolis bouquet de fleurs de sureau, de ciboulette et de sauge ananas, il faut parfois affronter de redoutables ennemis, tapis dans l’ombre et tara...udés par une faim inextinguible, au nombre desquels bien entendu l’infâme goupil qui dévaste le poulailler avec une régularité de métronome et sa commère complice la pie qui vole les œufs des survivantes. On pense toutefois moins à l’effroyable merle aussi perfide et pernicieux que résolument glouton qui, en escadrilles enthousiastes, met le verger en coupe réglée: adieu cassis, groseilles, myrtilles, fraises et framboises si l’on n’exerce pas une vigilance guerrière de tous les instants. Si vis pacem, para bellum.
Comment mettre en échec une impertinente volée de merles siffleurs mais bel et bien voleurs ? En cueillant les myrtilles plus vite qu’eux, pardi ! et une tarte amandine aux myrtilles avec un soupçon de chantilly vanillée et parfumée aux fleurs de sureau, avec une poignée de cassis… pour faire joli !
Et toc !

 SAM_0018

Pour 6 merles mauvais joueurs

 

Pour la pâte sucrée

20 g d’amande en poudre

25g de fécule

90g de farine

45g de sucre glace

50g de beurre

½ œuf battu

 

Pour la crème d'amande

75g d'amande en poudre

10g de fécule

60g de sucre glace

1 cuillère à soupe de rhum

1 œuf

60g de beurre

Et pour la garniture environ 200 g de myrtilles fraîches

 

Pour le coulis de myrtilles et de cassis

200g de myrtille

100 g de cassis

40 g de sucre

Pour la chantilly

10 cl de crème fraîche entière liquide de vache bretonne pie noir

10 cl de fromage blanc de vache bretonne pie noir

10 g de sucre

Une pincée de vanille Bourbon

 

Une poignée de fruits rouges (myrtilles et cassis)

 

Tout d’abord, réaliser la pâte en mélangeant tous les ingrédients. Former une boule et laisser reposer une demi-heure à heure (on peut même la réaliser la veille).

Préparer l’appareil à l’amande en mélangeant les ingrédients. Réserver.

Préchauffer le four sur 180°, chaleur tournante.

Abaisser un moule ou un cercle d’environ 20cm de diamètre. Verser l’appareil à l’amande puis déposer les myrtilles sur toute la surface.

SAM_0010

Enfourner pour 30 mn. Décercler et démouler précautionneusement sur grille.

Préparer le coulis en plaçant les fruits et le sucre dans une casserole. Laisser compoter tranquillement sur feu. Cinq minutes après, éteindre le feu, laisser tiédir puis passer au chinois pour récupérer le sirop acidulé.

Préparer la chantilly. Placer la crème dans une petite casserole et porter à courte ébullition. Ajouter alors la vanille et éteindre puis laisser infuser le temps de tiédir la crème. Filtrer la crème puis la mélanger intimement au fromage blanc au sucre. Placer en siphon avec une cartouche. Bien remuer et placer au frais.

SAM_0022

Recouvrir la tarte du coulis froid et déposer des petites lichettes de chantilly vanillée sur toute la surface. Décorer d’une poignée de cassis et de myrtilles. Inviter tous les merles du quartier pour dévorer cette jolie tarte.