SAM_0177

Petit pique-nique embarqué au fil de l’eau, en halte équestre ou sur une aire d’autoroute destination vacances, ces fines escalopes roulées farcies de citron et de persil se glissent, coupées en tranches dans des sandwiches ou dans une salade composée au gré du panier et du marché. Les sandwiches industriels, c'est pas une fatalité. Ces escalopes farcies se dévorent également  chaudes bien entendu…

 SAM_0174

Pour 4 pique-niqueurs

Une escalope par personne (mais pour faire face à de solides appétits, on peut tabler sur une et demie à deux escalopes par gargantuesque randonneur)

Un petit pot de pâte de citron (c’est par ici  http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/03/03/29352483.html )

Un petit pot de pesto de persil (c’est par là  http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/07/11/30232743.html )

Poivre du moulin

Sel de Guérande

Film alimentaire

 

A l’aide d’un rouleau à pâtisserie et en déployant une certaine énergie, aplatir les escalopes pour obtenir la plus grande surface possible et la plus grande finesse. A l’aide d’une cuillère, étaler une cuillère à café de pâte de citron sur toute la surface de chaque escalope, puis recouvrir d’une cuillère à café de pesto de persil. Poivrer généreusement et saler avec légèreté. Déposer chaque escalope sur du film étirable. Rouler assez serré chaque escalope et l’envelopper du film. Fermer la papillote et renouveler une nouvelle fois l’opération. On obtient autant de petits boudins filmés que d’escalopes. A partir de là, on peut réserver ces boudins au frais jusqu’à la cuisson. Cette opération peut être donc réalisée la veille (on peut même envisager de placer les boudins au congélateur).

SAM_0166

Pour la cuisson, placer les boudins, séparés les uns des autres, dans le panier du cuit-vapeur. Laisser cuire une trentaine de minutes.

En version froide : laisser refroidir les escalopes dans la papillote. Au moment de servir, couper l’extrémité de l’emballage, vider le jus de cuisson et couper le boudin en tranches pour garnir les sandwiches. On peut également glisser le boudin entier dans un quart de baguette de campagne. Une petite mayonnaise aux herbes aromatiques, des achards de citron (c’est par ici  http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/03/02/29342955.html ) ou de légumes (c’est par là http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/08/30/27921625.html )et des crudités compléteront l’association poulet et pain.

SAM_0178

En version chaude, sortir les boudins du film plastique. Les égoutter et les faire dorer dans un filet d’huile d’olive pour leur conférer une jolie couleur. Les couper en tronçons et servir avec une petite salade, des pommes de terre nouvelles à la menthe (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/05/25/29946548.html ) ou un risotto tout vert aux vert, aux courgettes et à la sauge (c’est par là  http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/07/13/30241554.html )