SAM_0586

Pour fêter comme il se doit l’arrivée de Charles au foyer de Laure et Denis, un dessert tout en contraste : de la douceur très régressive du caramel beurre salé à l’amertume acidulée de la mûre sauvage… Laure y plongera la cuillère en fermant les yeux.

 

Pour 3 à 4 panna cotta au caramel beurre salé

25 cl de crème crue et bio de vache bretonne pie noir

60 g de sucre

20 g de beurre demi-sel du marché du Terroir de Sizun

2 gr de gélatine (ou de l'agar agar)

 SAM_0585SAM_0491

Pour le coulis

200 g de mûres sauvages du Gouezou (un peu plus de 3/4 de mûres noires et un peu moins de ¼ de mûres rouges, c’est-à-dire pas tout à fait mûres, pour obtenir un résultat acidulé)

50 g de sucre

 SAM_0590

Dans un premier temps, préparer les panna cotta : placer la gélatine dans un bol d’eau froide pour la faire ramollir. Dans une casserole à fond épais, verser le sucre et réaliser un caramel ambré. Retirer du feu et ajouter le beurre. Bien mélanger au fouet puis  replacer sur le feu et ajouter doucement la crème sans cesser de remuer jusqu’à dissolution totale du caramel. Retirer du feu et ajouter les feuilles de gélatine essorée. Bien remuer. Verser dans de petits pots et réserver au frais quelques heures. Réfrigérer.

SAM_0579

Expédier mari et enfants à la cueillette des mûres.

Rincer les mûres. Les placer dans une casserole avec le sucre et laisser compoter doucement. Passer au moulin à légumes manuel (ou au chinois) pour recueillir le jus et la pulpe. Replacer quelques minutes sur le feu. On obtient un coulis onctueux. Réserver.

Recouvrir chacune des crèmes prises d’une fine couche de coulis de mûres et replacer au réfrigérateur jusqu’au service. Impossible d’y résister !

SAM_0481