SAM_0600

 

C’est avec des nectarines plissées et des pêches fatiguées qu’on fait les meilleures confitures… Bien mûres, elles sont de bonne composition, enivrée des parfums de l’été et bien plus tentées d’être sublimées en marmelade ambrée qu’expédiées sans ménagement au fond d’une poubelle fétide. Donc, attention : transformation !

SAM_0514SAM_0523

Cette jolie confiture de pêches et nectarines aux épices douces garnira de confortables tartines au petit déjeuner ou des crêpes à l’occasion d’un goûter impromptu au milieu des géants de la Vallée des Saints à Carnoët, un projet un peu dingue de réunir mille statues gigantesques représentant l’extraordinaire diversité des saints bretons : sant Telo, sant Yves, santez Anna, santez Nolwen, sant Tudec, santez Gwen, …

Un panorama à couper le souffle, comme une île de Pâques à l’est des Monts d’Arrée…

http://www.lavalleedessaints.com/

 SAM_0529

Pour 4 à 5 pots (selon la taille des pots) :

1 kg de chair de nectarines et de pêches, jaunes et blanches, pelées et coupées en cubes

500 g de sucre de canne

1 citron bio (zeste et jus)

1 étoile de badiane

1 bâton de cannelle

½ cuillère à café de vanille Bourbon en poudre

1 cm de rhizome de gingembre frais

1 cuillère à café d’anis vert

 SAM_0595

Dans une bassine à confiture (ou dans une marmite assez profonde), verser les fruits et le sucre. Laisser dégorger le tout une heure ou deux. Dans une étamine ou dans une boule à épices, placer les épices et le zeste de citron. Presser le jus et le verser dans la bassine à confiture. Y placer la boule à épices. Mettre sur feu doux et laisser cuire doucement une bonne heure. Le mélange prend une belle couleur ambrée et le jus des fruits s’épaissit en un joli sirop parfumé.

SAM_0598

Mettre les pots vides et les couvercles à stériliser dans le cuit-vapeur pendant une vingtaine de minutes. Les égoutter sur un torchon très propre. Remplir les pots et les fermer immédiatement.

SAM_0601

Se conserve plusieurs mois à l’ombre et au frais.