SAM_0069

Autant en dit le renard des mûres, se dit à celui qui méprise une chose parce qu'il ne peut l'avoir ; par allusion à un récit où le renard dédaigne des mûres qu'il ne peut atteindre ; dans la fable de la Fontaine, il s'agit de raisins. (Littré)
« Cette délicatesse [du maréchal d'Huxelles] ne fut que pour Monseigneur, et pour tâcher de se faire valoir : le renard des mûres, si on ne songeait point à lui ; se faire prier, si on y pensait ». [Saint-simon, Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon]
Après avoir cueilli les mûres sous un soleil capricieux, une petite gourmandise acidulée et soyeuse tout en fraîcheur !

 

 SAM_0476

Pour 6 à 8 verrines

½ litre de cidre fermier bio

500 g de mûres sauvages

150 g de sucre

3 beaux œufs du poulailler

2 cuillères à soupe bombée de fécule

50 g de beurre demi-sel bio et cru

 

Dans une casserole à fond épais, amener le cidre à ébullition et le laisser doucement réduire de moitié.

A l’aide d’un presse-purée (ou avec un chinois et un pilon), écraser les mûres pour récupérer le jus et la pulpe tout en éliminant les pépins.

SAM_0065

Ajouter ce coulis dans le cidre réduit.

Dans une jatte, fouetter énergiquement le sucre, la fécule et les œufs. Ajouter le coulis de mûres au cidre, bien remuer et verser dans la casserole. Placer sur feu doux et amener à légère ébullition en remuant sans arrêt à l’aide du fouet. Lorsque le mélange puissamment parfumé a épaissi, retirer du feu et ajouter le beurre coupé en petits cubes. Fouetter à nouveau jusqu’à obtenir une jolie crème violine et brillante.

SAM_0066

Garnir des coupelles ou des verrines, laisser refroidir puis réfrigérer. Servir en petit dessert onctueux, frais et acidulé avec –ou sans- des petit-beurre fait maison (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/09/02/30516927.html   )