SAM_0006

Pour accueillir un petit Yann qui a vu le jour aujourd’hui, une petite crème toute blanche, une panna cotta bretonne aigrelette au lait ribot adoucie d’une touche de vanille Bourbon : voilà un dessert très rafraîchissant sous le soleil de septembre qui ne dévisse pas. Un coulis de mûres ou une compote de pomme lui va comme un gant !

Une union gourmande Bretagne / Réunion pour accueillir une nouvelle petite vie…  Que sa grande sœur Chloé et son cousin Arthur apprécieront pour lui. Pour le moment !

Bienvenue Yann!

 SAM_0123

Pour 6 petits pots tout doux

25 cl de crème liquide crue de vache bretonne pie noir

80 g de sucre de canne complet de La Réunion

1 gousse de vanille Bourbon de La Réunion

25 cl de laez ribot (lait ribot)

3 feuilles de gélatine

 SAM_0004

Faire tremper dans un récipient rempli d’eau froide les feuilles de gélatine.

Dans une casserole à fond épais, mélanger la crème, le sucre et la vanille Bourbon. Amener à ébullition, ôter du feu et laisser infuser.

Ajouter la gélatine essorée et mélanger soigneusement au fouet avant d’ajouter le lait ribot.

Répartir ce mélange dans des ramequins, laisser refroidir puis réfrigérer deux à trois heures.

On peut servir ce dessert lacté tel quel ou le napper d’un coulis de mûres ou d’un petite compote de pomme nature ou caramélisée.