SAM_0145

Changement de temps : le soleil est toujours présent mais la fraîcheur s’installe désormais le soir alors que raccourcissent les jours. Les premières flambées de la saison égaient désormais les soirées et les soupes et veloutés réchauffent les convives blottis au coin du feu. C’est l’automne qui s’installe vraiment avec sa farandole de courges et les premiers légumes racines, carottes et panais. Pour compléter un joli velouté, des petits pains au ventre garni d’une compotée d’oignons rosés de Roscoff et dés d’andouille de Guéméné…

 SAM_0141

Pour 2 convives blottis au coin du feu :

4 petits pains rassis

6 à 8 oignons rosés de Roscoff

200 g d’andouille de Guéméné

25 g de beurre demi-sel bio

2 cuillères à soupe de crème bio

Noix de muscade râpée

Sel de Guérande

Poivre du moulin

 SAM_0144

Oter le sommet des petits pains rassis et les creuser à la cuillère parisienne pour les évider sans percer le fond ni les côtés.

Préchauffer le four sur 200°, chaleur tournante.

Emincer les oignons épluchés et les laisser fondre et confire dans le beurre à feu moyen. Poivrer et muscader généreusement. Saler avec légèreté. Lorsque les oignons sont dorés, ajouter la crème et mélanger. Oter du feu et réserver.

SAM_0148

Couper l’andouille en petits dés après avoir enlevé la peau. Ajouter aux oignons et mélanger précautionneusement.

Farcir les petits pains de ce mélange et enfourner pour une vingtaine de minutes. Surveiller la couleur : les petits pains et les oignons doivent être dorés et bien chaud.

Servir immédiatement, au coin du feu, avec un joli velouté au potimarron et une salade de persil plat.