SAM_0370

Pour un goûter réconfortant au retour d’une longue ballade dans la forêt humide ou galop d’essai avant de participer à la prochaine causerie de Patrick Hervé sur le far, jeudi matin prochain à Landerneau, dans l'ancienne gendarmerie (côté Cornouaille, après le pont de Caernavon) : donc, un far forn à la confiture de chataîgnes, rhum et vanille… Un remède à la morosité.

 

Pour quelques pots dépareillés :

 1,5 kg de châtaignes fraîches pelées

 750 g de sucre de canne complet par kilo de purée de châtaigne

1 cuillère à café de graines de vanille Bourbon

10 cl de rhum blanc de La Réunion

 SAM_0366

Pour les conseils généraux d’apprêt des châtaignes, c’est par ici (et par ailleurs, une version de confiture de châtaignes au cacao): http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/11/03/30887577.html

Plonger les châtaignes préalablement débarrassées de leur coque brune dans une grande quantité d’eau, amener à ébullition puis laisser cuire à feu moyen pendant une vingtaine de minutes. Les passer au moulin à légumes –évacuer régulièrement les peaux prisonnières de la grille du moulin- et peser la purée obtenue (il nous en faut environ un gros kilo).

Dans une bassine à confiture, ou dans une cocotte à fond épais, verser un quart de litre d’eau  et le sucre puis les graines de vanille et le rhum. Amener le sirop à ébullition en mélangeant le tout au fouet. Laisser cuire quelques minutes.

Ajouter la pulpe de châtaignes et délayer au fouet dans le sirop et sur feu vif.

Laisser compoter et continuer à remuer  avec une cuillère en bois quand la compote parfumée est homogène. Faites cuire à feu moyen jusqu'à épaississement.

Pendant que la crème confit, placer les pots bien propres et les couvercles dans un cuit-vapeur pour une vingtaine de minutes de stérilisation.

Réserver l’équivalent d’un pot (environ 250 à 300 g) pour le far et laisser refroidir un peu.

Verser la confiture dans les pots et les fermer immédiatement.

 SAM_0363

Pour le far à la confiture de châtaignes

 

250 g de farine

175 g de sucre de canne complet

4 gros œufs du poulailler

½ à ¾ de litre de lait entier de vache Bretonne pie noir

50 g de beurre demi-sel cru et bio

 SAM_0372

Préchauffer le four sur 250°.

Préparer la pâte à far : fouetter les œufs avec le sucre puis incorporer la farine et enfin, délayer avec le lait. Laisser reposer la pâte, le temps de faire fondre et dorer le beurre dans un plat en terre. On cherche à obtenir un beurre légèrement cuit, dit noisette.

Sortir le plat du four, laisser perdre la grosse chaleur pour éviter le choc thermique avec la pâte froide. Verser la pâte puis, à l’aide d’une cuillère à soupe, faire glisser la confiture de châtaignes en petits tas aléatoires. Enfourner pour 30 à 40 mn. Le far doit avoir gonflé, être doré et le cœur pris.

Laisser refroidir et déguster tiède : apprécier, les yeux mi-clos, le contraste entre la fine pellicule de beurre caramélisé et les petites poches douces et parfumées de confiture de châtaigne au rhum vanillé…. Il peut bien pleuvoir et les températures descendre… Même pas peur.