SAM_0081

Une alternance de nuages, d’averses et d’éclaircie… L’automne poursuit son petit bonhomme de chemin. Et voici un arc-en-ciel qui s’étire malicieusement au-dessus du Gouezou. Et voici nos randonneurs, trempés, crottés et ravis. « A table ! » : et un poulet bobotie, de la fusion food avant la lettre, jolie mélange des genres entre les us culinaires européens, les produits africains et les épices asiatiques pour un plat venu de la nation arc-en-ciel, l’Afrique du Sud… Du soleil à table, tout simplement.

 SAM_0288

Pour 6 à 8 personnes et une facétieux arc-en-ciel :

2 tranches de pain de mie

½ litre de lait entier cru et bio

4 gros oignons rosés de Roscoff

5 confortables cuillères à café de curry

1 cuillère à café de curcuma

1 à 1,5 kg de chair de poulet sans os (cuisses ou escalopes)

2 cuillères à café de chutney : c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/11/23/28498682.html (ou de confiture d’abricot ou de marmelade d’orange amère)

2 cuillères à soupe de jus de citron vert

4 œufs

50 g de raisins secs

Une poignée d’amandes entières (environ 50 gr)

 Sel de Guérande

Poivre noir du moulin

 SAM_0079

Passer au hachoir la chair du poulet.

Couper les oignons épluchés en dés.

Faire tremper les raisins secs dans de l’eau tiède ou chaude et les tranches de pain de mie émiettée dans un petit bol avec la moitié du lait.

Préchauffer le four à 180°C.

Faire revenir les oignons sur feu doux dans un filet d’huile. Lorsque les oignons sont légèrement dorés et tendres, ajouter le curry et poursuivre la cuisson quelques minutes.

Ajouter alors le poulet haché. Bien écraser la viande dans la poêle à l’aide d’une spatule. On cherche à obtenir un sable moelleux et non des boulettes.

Lorsque que le poulet est cuit, ôter du feu, saler et poivrer. Ajouter alors le chutney puis le jus de citron.

Mélanger ensuite le pain de mie, deux œufs battus en omelette et les raisins secs égouttés au poulet.

Beurrer un plat creux passant au four et y verser la préparation au poulet dans le plat.

Couvrir d’une feuille de papier cuisson passée sous l’eau et essorée. Bien « border » le plat et enfourner pour une trentaine de minutes.

Pendant ce temps, mélanger le lait restant aux deux derniers œufs battus. Ebouillanter quelques minutes les amandes, les plonger ensuite dans de l’eau froide et les éplucher (c’est très facile).

SAM_0087

Sortir le plat du four et à l’aide d’une fourchette remuer la viande.

Verser le mélange de lait et d’œuf sur le dessus et parsemer d’amandes entières.

Baisser la température du four sur 160° et laisser cuire sans couvrir cette fois pendant 35 à 45 minutes.

La crème doit être prise, rester crémeuse et préserver le moelleux du poulet.

Servir bien chaud avec, à part, du chutney, des achards et un riz basmati cuit à la vapeur. Une petite salade verte bien craquante ne déparera pas.

SAM_0094