SAM_0408

Une longue randonnée, le nez au vent, sur le toit du monde -c'est-à-dire les crêtes des monts d'Arrée bien sûr, Après les rafales du coup de vent d'hier, le soleil aux couleurs de l'hiver fait son grand retour et rase les landes rousses... Descente du versant nord, traversée de la forêt de feuillus. Un sanglier, puis une harde de chevreuils. Au loin, le hameau du Gouezou, les moutons noirs d'Ouessant, les chèvres, les poules... De retour, une flambée claire, un bol d'une soupe parfumée et du pain chaud.

Et c'est tout... 

 1280px-15panneau-de-roch-trevezelimages (2)imagessans-titre

Pour 6 bols fumés et parfumés:

Une petite courge butternut

Un petit tronçon d’un centimètre de gingembre frais

2 gousses d’ail roses de Lautrec

2 petits oignons rosés de Roscoff

2 c. à soupe d’huile d’olive

250 g de lentilles corail

200 ml de lait de coco

1 c. café de graines de cumin

1 cuillère à café de curry

1 cuillère à café de curcuma

Un petit flacon de coulis de tomates maison (environ 250 gr)

1 l d’eau de source des Monts d'Arrée

Sel de Guérande

 SAM_0411

Peler, égrainer et couper en dés la courge. Peler et piler au mortier le gingembre et l’ail. Peler et émincer les oignons. Rincer les lentilles à l’eau. Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile et y ajouter les graines de cumin, le gingembre, l’oignon et l’ail. Faire revenir le tout le temps que les oignons deviennent translucides. Ajouter alors, le curry et le curcuma et mélanger. Rajouter l’eau, le coulis de tomates, les dés de courge et les lentilles, et porter à ébullition. Saler.

SAM_0412

Laisser mijoter une quarantaine de minutes à couvert et à petit feux le temps que les lentilles soient cuites et que les dés de butternut s’écrasent (au besoin, rajouter un peu de liquide et poursuivre la cuisson). En fin de cuisson, mixer ce velouté avec le lait de coco (rajouter le cas échéant un peu d’eau bouillante, jusqu’à obtenir la consistance désirée). Servir très très chaud avec un filet d’huile de sésame grillée et des naans à l’ail et à la coriandre à déchirer du bout des doigts… Un plat complet qui réchauffe les cœurs et les corps, comme un petit bout d’ailleurs au creux du bol…