SAM_0532

Avec un pied dans l’automne –une poire- et l’autre presque en hiver –du pain d’épices-, voici un dessert voluptueux qui hisse le pavillon des fêtes. Parfums d’épices douces –cannelle, badiane, cardamome, gingembre, girofle,…-, douceur corsée du miel de sarrasin, amertume acidulée de la marmelade d’oranges amères, velouté soyeux de la confiture de lait épicée… Et au beau de cette rencontre, une poire pochée dans un sirop de citron et d’épices. Et le tout réalisé en deux coups de cuillères à pot ! Abracadabra !

 

Pour les poires :

Autant de poires que de convives (des Williams, des conférences, etc.)

Un bâton de cannelle

Deux étoiles de badiane

Un petit morceau de gingembre frais

Deux clous de girofle

Quatre gousses de cardamome verte

Une gousse de cardamome noire

Une gousse de vanille

(ou une cuillère à soupe bombe de mélange d’épices à pain d’épices)

Un citron jaune bio

50 gr de sucre de canne complet

 SAM_0443

Pour le pain d’épices :

50 gr de lait entier bio et cru

2 étoiles de badiane

120 g de miel de sarrasin

120 de marmelade d’orange amère (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/12/14/31141481.html )

25 gr de farine de froment

25 gr de farine de blé noir

75 g de farine de seigle

10 gr de sucre de canne complet

½ sachet de levure chimique

½ cuillère à soupe d’épices à pain d’épices (cannelle, gingembre, girofle, cardamome, anis vert, etc.)

40 gr de beurre demi-sel

Un gros œuf du poulailler

 

Un pot de laezh lichou aux épices, c’est-à-dire de la confiture de lait (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2014/12/14/31141481.html )

 SAM_0662

La veille, préparer les poires et le pain d’épices.

Peler les poires et conserver la queue, éventuellement les feuilles. Déposer les poires au fur et à mesure dans une casserole contenant de l’eau, le jus du citron, les deux moitiés d’écorce du citron presse, les épices et le sucre. Amener tranquillement à ébullition et laisser cuire doucement à petit bouillon pendant environ ¾ d’heure. Couvrir et laisser refroidir dans le sirop épicé.

Amener à ébullition le lait, le miel et le beurre et laisser infuser badiane et épices. Mélanger à la fourchette et laisser se développer les parfums.

Préchauffer le four sur 150°, chaleur tournante.

Dans une jatte, mélanger les farines, la levure, puis ajouter la marmelade, l’œuf, et enfin le mélange lait, épices et miel. Bien mélanger et verser dans un petit moule (type moule à cake). Enfourner pour une heure. Laisser refroidir et filmer (pour empêcher le dessèchement du pain d’épices et donc conserver son moelleux).

Le jour J, découper le pain d’épices en tranches. Eventuellement, avec un cercle en métal, prélever un disque de pain d’épices dans chacune des tranches (mais on peut très bien conserver les tranches telles quelles). Dans un joli contenant, déposer le pain d’épices, puis une poire égouttée et enfin, arroser d’un joli filet de laezh lichou aux épices douces. Saupoudrer d’éclats de noisettes torréfiées. Proposer le reste de la confiture de lait en saucière, on ne sait jamais, il pourrait y avoir des amateurs… Succomber.