SAM_0592

Alors qu'une vague de froid est annoncée et que le thermomètre entame sa descente en pente douce vers 2015, il est impératif de glisser de la chaleur et du soleil dans l'assiette. De retour d'un belle randonnée le long de l'Elorn qui bouillonne des dernières pluies, déposer ses galoches boueuses, se rapprocher de l'âtre et partager un boeuf massalé des îles Mascareignes brûlant d'épices avec ses compagnons de route...

 SAM_0518

Pour une dizaine de randonneurs, l'estomac dans les talons:

2 kg de boeuf Bretonne pie noir à braiser (macreuse, jumeau, gîte-gîte, paleron, ou, mieux encore, joue)

5 à 6 belles tomates (ou, hors saison, des tomates au naturel)

2 gros oignons

4 belles gousses d'ail

20 à 30 gr de gingembre frais

4 cuillères à soupe de massalé (un mélange d'épices sorti des valises des Tamouls dans les Mascareignes à la fin du XIXème siècle et qu'on trouve donc dans les Mascareignes, à La Réunion et à Maurice: coriandre, cumin, fénugrec, moutarde, girofle, curcuma)

2 cuillères à soupe de curcuma (on dit safran péi)

Poivre noir de Madagascar

1 piment (ou plus, ou moins, c’est selon)

Persil plat

Coriandre fraîche

Huile neutre

 

Pour accompagner: du riz basamati, des grains (légumineuses cuisinées) et du rougail (mélange des légumes crus et de piment).

 SAM_0599

La veille, piler au mortier le gingembre et l'ail épluché, jusqu'à obtenir une pâte. Dans une marmite à fond épais, laisser dorer les oignons émincés dans l'huile. Lorsqu'ils sont tendres, ajouter le curcuma, le poivre, le massalé et la pâte d'ail et de gingembre. Bien mélanger, laisser cuire un peu puis ajouter la viande coupée en gros dés (d'environ 2 à 3 cm de côté, de la taille d'une bouchée). A l'aide d'une solide cuillère en bois, mélanger intimement la viande au contact des épices pour bien enrober chaque morceau. Ajouter alors les tomates concassées grossièrement et un verre d'eau. Mélanger, amener doucement à ébullition et laisser cuire ensuite à couvert et à feu doux deux bonnes heures.

SAM_0603

Le jour J, saler le plat et poursuivre la cuisson une petite heure, le temps de préparer les grains, le rougail et le riz.

Faire cuire du riz basmati à la vapeur ou au rice-cooker (et sans saler le riz, la sauce du boeuf massalé s'en chargera bien volontiers). Préparer les grains (lentilles, haricots blancs type coco ou, mieux encore, des pois du cap) et le rougail (petite salade de légumes crus et pimentés qui accompagne traditionnellement les caris et rougails des Mascareignes): c'est par ici  http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/08/25/27892534.html

SAM_0605

Servir le boeuf massalé (ajouter au dernier moment du persil et de la coriandre frais ainsi que du piment ciselés) avec le riz, les grains et le rougail. Ensoleillé, roboratif et convivial!