SAM_0138

La ronde autour du monde

Si toutes les filles du monde voulaient s'donner la main,

Tout autour de la mer elles pourraient faire une ronde.

 Si tous les gars du monde voulaient bien êtr' marins,

Ils f'raient avec leurs barques un joli pont sur l'onde.

Alors on pourrait faire une ronde autour du monde,

Si tous les gens du monde voulaient s'donner la main.

Paul Fort (Ballades françaises, 1897)

SAM_0881

Epuisés d’avoir arpenté artères et battu les pavés, heureux d’avoir croisé tant de regards emplis d’espérance pour un monde meilleur, nos randonneurs citoyens, parmi les 4 millions de retour des villes enivrées de solidarité, ont partagé un bol d’un velouté brûlant, avalé au coin du feu, le temps de s’esbaudir sur cette marée humaine, façon écuries d’Augias : le temps dira si elle aura nettoyé le sang, séché les larmes et uni les cœurs. Mais assurément, c’était un grand moment, comme une communion laïque. Velouté de l'espoir, soyeux et parfumé, butternut et clémentine...

 SAM_0371

Pour une dizaine de camarades de randonnée citoyenne

2 petites courges butternut bio pour un total épluché de 1,5 kg de chair

4 gros oignons rosés de Roscoff

1 kg de clémentines bio impérativement

Huile d’olive

Sel de Guérande

Poivres en mélange : timut du Népal, baies roses, vert et noir de Madagascar, Voatsifery rouge, etc.

Une cuillère à soupe de curcuma de Madagascar

Eau de source

 SAM_0010

Eplucher et émincer les oignons. Les laisser fondre et caraméliser dans l’huile d’olive sur feu moyen en remuant de temps à autre. Ajouter le curcuma, puis les dés de chair de butternut. Remuer pour enrober la courge de curcuma.

SAM_0885

Laver les clémentines, les presser. Conserver l’écorce de dix d’entre elles (en veillant à éliminer tous les pépins). Verser le jus de clémentines sur la courge puis ajouter les écorces. Couvrir d’eau de source et amener à ébullition. Couvrir, baisser le feu jusqu’à frémissement et laisser cuire doucement pendant 45 mn. A l’issue de ce temps, enlever la moitié des écorces.

SAM_0136

Au mixeur-plongeant, mixer la soupe jusqu’à obtenir un délicat velouté, doux et soyeux. Saler et parsemer du poivre finement pilé au mortier. Mélanger pour permettre au poivre d’infuser. Servir avec un filet d’huile de courge et des graines de courge torréfiées. Se réchauffer les mains et le cœur autour de ce délice parfumé. « Je suis un arbre à poèmes : un poémier » a dit Paul Fort, le Prince des Poètes…