SAM_0907

«Je suis dépourvu de foi et ne puis donc être heureux, car un homme qui risque de craindre que sa vie ne soit une errance absurde vers une mort certaine ne peut être heureux. Je n’ai reçu en héritage ni dieu, ni point fixe sur la terre d’où je puisse attirer l’attention d’un dieu : on ne m’a pas non plus légué la fureur bien déguisée du sceptique, les ruses de Sioux du rationaliste ou la candeur ardente de l’athée. Je n’ose donc jeter la pierre ni à celle qui croit en des choses qui ne m’inspirent que le doute, ni à celui qui cultive son doute comme si celui-ci n’était pas, lui aussi, entouré de ténèbres. Cette pierre m’atteindrait moi-même car je suis bien certain d’une chose : le besoin de consolation que connaît l’être humain est impossible à rassasier.»( Stig Dagerman)

Réfugions-nous au creux d’un dessert réconfortant...

 SAM_0896

 

Pour une poignée d'amis gourmands...

Une petite brioche rassise

1 gros œuf du poulailler

25 cl de lait entier de vache Bretonne pie noir bio et cru

2 généreuses cuillères à soupe de sucre de canne complet (+ 1 pour la caramélisation des amandes effilées)

4 abricots séchés bio

2 cuillères à soupe de framboises du jardin séchées

2 cuillères à soupe d’amandes effilées

Une noix de beurre demi-sel bio et cru

Un demi pot de marmelade de framboises du jardin (ou un petit pot de coulis)

 SAM_0898

Mélanger au fouet dans une jatte l’œuf avec le sucre puis délayer avec  dans un saladier l’œuf, le sucre et le lait.

Ecroûter la brioche en tranches et placer les morceaux dans un plat en terre légèrement beurré au pinceau. Parsemer au fur et à mesure des framboises et des abricots préalablement coupés en dés. Recouvrir du mélange œuf, sucre et lait.

SAM_0905

Laisser gonfler le temps de préchauffer le four, sur 200°, chaleur tournante.

Parsemer la surface des amandes effilées, d'un voile de sucre de canne et enfourner pour 20 mn. A la fin de la cuisson, passer sous le grill pour colorer. On obtient des amandes caramélisées bien craquantes!

Au moment de servir, arroser d’un filet de coulis ou de confiture détendue avec un peu d’eau et tiédie dans une petite casserole. Présenter le reste du coulis en saucière pour les gourmands.