SAM_0923

Et finalement, reprendre évidemment le cours de sa vie… Une bande de copains en hôtes impromptus, un dîner improvisé, une flambée dans la cheminée…

SAM_0521

« Ses fluctuat nec mergitur

 C'était pas d'la litteratur',

 N'en déplaise aux jeteurs de sort,

 Aux jeteurs de sort,

 Son capitaine et ses mat'lots

 N'étaient pas des enfants d'salauds,

 Mais des amis franco de port,

 Des copains d'abord. »

Du pain perdu en version salée avec de fines tranches de magret et une fondue de poireaux… Et de la musique…

 SAM_0913

Pour 4 personnes affamées

Du pain rassis bio au levain

Tranches de magret séché maison (c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2013/12/17/28683292.html )

Un gros oignon rosé de Roscoff

Deux poireaux

½ litre de lait entier bio de vache Bretonne pie noir bio et cru

2 œufs du poulailler

Beurre demi-sel bio et cru

Tome Milin Goz de la Ferme du Kleuz

Muscade

Poivre du moulin

 SAM_0921

Couper le pain en tranches et l’écroûter.

Faites préchauffer votre four à 200°, chaleur tournante.

Dans une jatte, battre les œufs avec le lait entier. Couper le pain en dés et les ajouter au mélange lait et œufs. Poivrer et laisser gonfler pendant une quinzaine de minutes.

Prélever les blancs des poireaux (réserver le vert pour réaliser par ailleurs un soyeux velouté d’un joli vert chlorophylle). Emincer le blanc de poireau et les oignons, puis les laisser fondre tout doucement dans une sauteuse avec une belle noix de beurre. Couvrir.

SAM_0915

Lorsque les légumes sont tendres et commencent à caraméliser doucement, ajouter les au mélange de pain, d’œuf et de lait.

Beurrer généreusement un grand plat ou des petits plats individuels. Répartir le mélange dans le ou les plats.

Tailler le magret séché en très fines tranches et répartir ces tranches sur toute la surface du plat puis ajouter les copeaux de fromage.

Enfourner pour 25 minutes.

Servir bien chaud avec une petite salade verte, par exemple de la mâche et une petite vinaigrette miel et moutarde.