SAM_1030

Le 21 janvier, c’est la journée des câlins ! Et on a quand même bien besoin en ce début d’année troublée et alors que s’installe l’hiver. Comme le personnage de Romain Gary/Emile Ajar dans «Gros-câlin » : «Je sais parfaitement que la plupart des jeunes femmes aujourd'hui refuseraient de vivre en appartement avec un python de deux mètres vingt qui n'aime rien tant que de s'enrouler affectueusement autour de vous, des pieds à la tête. Mais il se trouve que Mlle Dreyfus est une Noire de la Guyane française, comme son nom l'indique. J'ai lu tout ce qu'on peut lire sur la Guyane quand on est amoureux et j'ai appris qu'il y a cinquante-deux familles noires qui ont adopté ce nom, à cause de la gloire nationale et du racisme aux armées en 1905. Comme ça, personne n'ose les toucher.» Mais les jours rallongent, le printemps se rapprochent, et la vie est belle, non ?

 GROS CALIN

Pour une dizaine de muffins :

75g de farine

75g de fécule

1 sachet de levure chimique

50g de sucre en poudre

1 citron bio

100g de chocolat blanc bio pur beurre de cacao

50 gr de framboises séchées

50 gr de pistaches décortiquées

1 œuf du poulailler

125 ml de crème fraîche fluide

40g de beurre demi-sel bio et cru

SAM_1014

 

Préchauffer le four à 180°C. Enfourner pendant ce temps de préchauffage les pistaches pour les laisser torréfier. Sortir du four après un petit quart d’heure, laisser refroidir un peu puis concasser les pistaches grillées au pilon dans un mortier.

Concasser le chocolat blanc au couteau jusqu’au obtenir des pépites.

Râper très finement le zeste du citron et pressez-le jusqu’à obtenir 20ml de jus.

SAM_1019

Mélanger dans une jatte les ingrédients secs à savoir la farine, la fécule, le sucre en poudre, la levure chimique, puis ajouter l’œuf, le jus de citron, le zeste râpé, le beurre fondu au four à micro-ondes et enfin la crème. Mélanger intimement puis terminer en ajoutant les pépites de chocolat blanc, les petites framboises séchées et le zeste de citron.

Répartir la pâte dans des petits moules à muffins (on peut aussi réaliser un gâteau collectif en recourant à un moule à cake ou à manqué). Enfourner pour 25 mn.

Laisser refroidir ensuite sur grille et dévorer sans attendre avec famille et amis pour un gros câlin gourmand. Adopter un python… « Lorsqu'on a besoin d'étreinte pour être comblé dans ses lacunes, autour des épaules surtout, et dans le creux des reins, et que vous prenez trop conscience des deux bras qui vous manquent, un python de deux mètres vingt fait merveille. Gros-Câlin est capable de m'étreindre ainsi pendant des heures et des heures. »

SAM_1025