SAM_1047

LA FLECHE

Sizun est traversée d´est en ouest par la rivière de l´Elorn qui prend sa source sur un versant sud des monts d´Arrée, à la limite des communes de Sizun, Commana et Botmeur. Deux ruisseaux et leurs affluents, le Stain au nord et le Kan an Od au sud, se jettent dans l´Elorn à proximité du bourg.

Petite balade au fil de l’eau, alors que le soleil baigne encore d’une belle lumière blanche les sous-bois dénudés par l’hiver. Remonter donc le fil du Stain, turbulent affluent de l’Elorn, croiser les versatiles poulains qui s’ébrouent dans les pâtures riveraines, capturer du regard une truite en mode furtif, entendre non loin une fuite discrète dans l’onde, loutre ou castor ? Voici le bief du moulin de Kerouat. Au nord, le cri perçant d’un épervier. Et rentrer pour siroter un thé brûlant lapsang souchong, des images vivantes plein les mirettes.  Et une petite compote tiède de poires au caramel beurre salé, un voile de chapelure de pain d'épices.

 

Pour 6 verrines gourmandes

1 kg de poires Guyot bien mûres, un peu tavelées, bosselées mais parfumées en diable

100 gr de sucre

30 gr de beurre demi-sel bio et cru

30 gr de crème fraîche bio et crue de vache Bretonne pie noir

2 à 3 tranches de pain d’épices rassis.

 SAM_1046

Hacher grossièrement le pain d’épices au couteau. Placer les miettes obtenues sur plaque à pâtisserie et enfourner pour un bon quart d’heure. On peut profiter de la cuisson d’autre chose (par exemple les muffins au chocolat blanc, framboise et pistache, c’est par ici http://gouezou.canalblog.com/archives/2015/01/21/31358605.html ). Sortir du four et laisser complètement refroidir. Passer ensuite ces miettes desséchées au mixer jusqu’à obtenir un sable grossier. Mettre en pot. On pourra se servir de cette chapelure diablement parfumée pour donner du croquant et du parfum à de multiples préparations, sucrées bien sûr, comme –et c’est plus étonnant, salée : compote, fromage blanc, foie gras, fromage bleu, etc.

SAM_1036

Peler les poires et les couper en petits dés.

Dans une grande casserole à fond épais, faire fondre le sucre à sec jusqu’à obtenir un joli caramel ambré. Retirer du feu et ajouter le beurre coupé en parcelles. Puis ajouter la crème et délayer soigneusement au fouet. Replacer sur le feu et verser les poires coupées en dés. Laisser compoter sans couvrir pendant 30 mn. On obtient une compote ambrée et puissamment parfumée.

Passer au mixer-plongeant et, si la compote est un peu trop liquide, replacer sur feu doux et laisser dessécher une dizaine de minutes à un quart d’heure. Retirer du feu, laisser refroidir puis placer en verrine.

SAM_1041

Servir tiède et saupoudrer d’une cuillère à café de chapelure de pain d’épices.