SAM_0401

Petit dessert lacté rafraîchissant, ce petit gâteau de semoule aux myrtilles et au coulis de mûres est une véritable consolation face au mercure qui refuse de s’envoler… Au retour d’une belle ballade à la recherche des jonquilles botaniques et des premières jacinthes des bois, une douceur soyeuse et acidulée. Même si on triche un peu avec des fruits sortis du congélateur. La cueillette au jardin n'est que partie remise.

SAM_0402

Pour 6 gourmandes et un gros bouquet de fleurs de sous-bois:

½ litre de lait entier cru et bio de vache Bretonne pie noir

1 généreuse pincée de vanille Bourbon

125 g de semoule fine

3 œufs du poulailler

120 g de sucre

250 g de myrtilles du jardin (fraîchement cueillies ou sorties du congélateur)

1 c. à soupe de rhum

 

Pour le caramel :

150 g de sucre

 

Pour le joli coulis :

200 gr de mûres du Gouezou (fraîchement cueillies ou sorties du congélateur)

30 gr de sucre

 SAM_0415

Allumer le four sur 180°, chaleur tournante.

Amener à ébullition le lait et la vanille dans une grande casserole. Y verser la semoule en pluie et  remuer sans cesse, sur feu doux, jusqu’à ce qu’elle se détache des parois de la casserole.

Fouetter les œufs et le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajouter alors la semoule cuite, le rhum et les myrtilles. Allumez le four sur th. 6/180°.

Préparez un caramel ambré et le verser en filet au fond d’un moule (ou de plusieurs petits moules individuels). Verser ensuite la semoule aux myrtilles et enfourner pour 20 à 25 minutes.

SAM_0420

Pendant la cuisson du gâteau, préparer le coulis. Amener à ébullition pendant quelques minutes  10 cl d’eau avec le sucre, ajoutez les mûres. Porter à ébullition pour encore 5 mn et filtrez dans une passoire en pressant pour récupérer un maximum de jus et de pulpe (mais pas de pépins). Réserver au frais.

Au sortir du four, laisser refroidir le gâteau puis le réfrigérer.

Le(s) démouler sur un plat de service et arroser d’un joli filet de coulis violet et acidulé.