SAM_0176

17097_405882559591417_3602723933822272590_n

Les guides ont permis d’explorer historiquement les modes de représentations de l’espace (cartes, images, textes), l’histoire des voyages, les modes de construction des savoirs sur l’espace. Ils ont été des instruments de la connaissance du patrimoine matériel (comme l’architecture balnéaire) comme immatériel (comme la gastronomie).

En ce moment et jusqu’à fin juin, la bibliothèque morlaisienne Les Amours Jaunes propose une très intéressante exposition consacrée aux guides touristiques voyageant au cœur de la région morlaisienne, du début du XIXème siècle à nos jours. Une plongée de deux siècles au sein de l’évolution de la notion de voyage et de tourisme, entre histoire, découverte d’un patrimoine particulier et renseignements pratiques. Une sélection d’ouvrages issus des collections de la bibliothèque qui permet de découvrir d’autres rythmes, des exigences et des attentes très différentes, évoluant au fil du temps…

http://bibliotheques.ville.morlaix.fr/opacwebaloes/index.aspx

 

Et mettre ses pas dans les pas des voyageurs d’hier… Avant de succomber à l’aide d’une cuillère en argent à une jolie mousse de fruits rouges : fraises, framboises et myrtilles, un petit dessert léger et fruitier digne d’une terrasse de station balnéaire, en dévorant de l’autre main Les Amours Jaunes de Tristan Corbière

«  (…) Déjà le soleil se fait sombre

 Qui ne balance plus ton ombre,

 Et la houle a fait un grand pli…

— Comme l’oubli ! —

Ainsi déchantait sa fortune,

 En vigie, au sec, dans la hune,

 Par un soir frais, vers le matin,

Un pilotin. (…) » (Steam Boat)

 

Pour 6 mousses légères et fruitées (cercles de 8 cm de diamètre)

 

400 g de fruits rouges frais en mélange (myrtilles et framboises du jardin, fraises gariguettes de Plougastel, … )

140 g de sucre en poudre

6 g de gélatine

50 cl de crème liquide entière de vache Bretonne pie noir

 SAM_0068

 

Pour la mousse de fruits rouges, équeuter et laver rapidement les fruits. Les laisser s’égoutter puis les mettre à compoter avec le sucre dans une casserole une dizaine de minutes.

Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans une assiette creuse remplie d’eau froide.

Au mixer plongeant, mixer la compote de fruits (on peut filtrer la pulpe obtenue pour éliminer les pépins…) puis ajouter la gélatine ramollie et essorée et bien mélanger. Laisser perdre la grosse chaleur.

Montez la crème en crème fouettée bien ferme ou, plus simple encore, la réaliser au siphon. Réserver le siphon au réfrigérateur à l’horizontale, le temps que le coulis de fraises refroidisse complètement.

 

SAM_0180SAM_0178

Lorsque toutes les préparations sont froides, ajouter une cuillère à soupe de crème fouettée dans le coulis pour détendre puis versez en deux ou trois fois dans le coulis la chantilly en mélangeant délicatement entre chaque ajout à l’aide d’une maryse.

Verser alors la mousse dans les cercles individuels délicatement et réserver au frais au moins six heures, au mieux la nuit.

Au moment de servir, démouler précautionneusement les mousses raffermies sur des assiettes à dessert. Décorer le sommet de fruits entiers : fraises, groseilles, myrtilles ou framboises… Servir bien frais à l’ombre d’un parasol en terrasse.