SAM_0716 

Ce week-end, c’est la fête au potager dans les Monts d’Arrée! Dès samedi prochain, la Maison Cornec de Saint-Rivoal donne « Rendez-vous au jardin », de 14h à 16h. S’y dérouleront un atelier et des échanges dans le jardin du présbytère sur le thème du compost "Compost des villes et compost des champs" avec l'association "vert le jardin". Dès le lendemain dimanche, on remet ça de 14h à 18h au bourg de St Rivoal, avec la présentation des jardins potagers de l'écomusée: jardin à caractère social dans le jardin du presbytère et jardin des années 50 créé cette année à côté de la maison Bothorel. Point d’orgue de cette journée, à 16h, aura lieu l’inauguration festive du jardin des années 50 avec dégustation de recettes avec des légumes anciens.

Modeste contribution du Gouezou avec cette tarte très verte, orties et fèves fraîches.

L’ortie, c’est le moment d’en profiter, elle est partout ! Ses grandes feuilles vertes et piquantes épanouies au soleil se prêtent à toutes les variations. Riche en fer, en vitamines et en protéines végétales, elle est magique pour la santé et son goût frais ravira les gourmands. Que demander de plus ?

Dûment équipé de gants, ne cueillir que les feuilles supérieures avant la floraison et l'apparition des graines. S’assurer, bien entendu, que le lieu de cueillette est exempt de pollution. En pratique, on tire sur le petit bouquet en haut de la plante et on garde ce qui vient, le reste est ligneux. Bien laver les feuilles à l’eau claire…

 SAM_0727

Pour une jolie tarte et 4 à 6 gourmands de retour du potager :

Pour la pâte aux noisettes :

Pour la pâte sablée à la noisette

170 gr de farine bio

100 gr de noisettes du jardin (décoquillées)

125 gr de beurre demi-sel cru et bio

1 œuf du poulailler

 SAM_0713

Pour l’appareil ortie et fèves

Un panier d'orties fraiches

Une poignée de fèves fraîches (écossées et pelées)

2 gros œufs du poulailler

25 cl de crème fraîche crue et bio

Une cuillère à soupe de moutarde de Meaux

Sel de Guérande

Poivre du moulin

Noix de muscade

 SAM_0700

Tout d’abord, réaliser la pâte: sur une plaque à pâtisserie ou dans un plat métallique, répartir les noisettes pour enfourner une quinzaine de minutes de torréfaction. On peut tout à fait profiter de cette étape pour préchauffer le four sur 180°, chaleur tournante, pour une autre utilisation. Mixer  les noisettes en sable grossier mais sans trop insister (on risquerait d’obtenir une pâte et ce n’est pas ce qu’on recherche). Mélanger les noisettes en poudre avec la farine, puis incorporer le beurre froid coupé en cubes et enfin l’œuf. Amalgamer en une boule, la filmer et la placer au frais au moins une heure, le temps de préparer la suite !

Laver les orties dans l'eau légèrement vinaigrée (une giclée de vinaigre blanc suffit) puis les hacher (avec des gants car à ce stade ça pique encore). Faire revenir les orties à la poêle doucement dans un filet d'huile d'olive pour qu'elles rendent un peu d'eau (à la manière des épinards). Saler, poivrer, laisser tiédir.

SAM_0715

Sortir la pâte du réfrigérateur, et, en la plaçant entre deux feuilles de cuisson, l’abaisser jusqu’à obtenir la surface du moule. Ôter alors la feuille supérieure puis déposer le tout sur le moule, côté pâte contre le moule bien sûr. Ôter la seconde feuille de papier cuisson assez délicatement (la pâte est assez friable) et procéder alors aux ajustements nécessaires du bout des doigts. Passer le rouleau à pâtisserie sur le moule pour couper proprement l’excédent de pâte le cas échéant. Placer le moule au frais quelques temps. Cela va permettre à la pâte crue de se raffermir un peu et surtout, d’éviter qu’elle se rétracte à la cuisson

Préparer l’appareil à tarte : battre les œufs avec la crème, la moutarde, assaisonner. Puis ajoutez les orties et les fèves. Verser le tout dans le moule foncé. Pour les gourmands, on peut ajouter un peu de brique de chèvre (de la chèvrerie "Chèvres folles" d'Emmanuelle, présente sur le marché de Sizun le mercredi et de Hanvec le dimanche) émiettée au-dessus...

Cuire au four une bonne quarantaine de minutes.

Se déguste chaud, tiède ou froid en pique-nique.