SAM_0797

 En mémoire des sabliers qui remontaient l'Aulne maritime depuis la Rade de Brest jusqu'à Port-Launay et Châteaulin, chaque année depuis 2005, l'association de La Route du Sable de Rosnoën (29) organise une remontée de l'Aulne maritime puis du canal en bateaux voiles-avirons ou traditionnels. Cette année, cette manifestation se déroule ce week-end, une occasion unique d’embarquer sur un des nombreux bateaux…

1618416_1647699868778659_3131948804837806648_n10378010_1647699855445327_6591050483163060503_n

Ce samedi donc, la flottille lèvera l’ancre au passage de Rosnoën vers 11h, mettant le cap sur Port Launay, portée par le flot de marée. Le franchissement de l'écluse de Guilly Glaz, un très chouette moment, se fera de 13h30 à 16h ...

10407846_1596541797227800_7621674273786013383_n10806224_1596120083936638_8097703895504157813_n

L'écluse de Guilly Glaz est la 237ème et dernière écluse maritime aménagée sur le cours de l'Aulne, à l'extrémité occidentale du canal de Nantes à Brest. Elle assure la jonction entre l'Aulne canalisée et l'Aulne maritime. Située à 26 km de Landévennec, elle ressent les effets de la marée. Elle remplace une écluse plus ancienne, construite à Port-Launay en 1811, en amont, qui a été remplacée par celle de Guily Glas dont les travaux débutent en 1845. Elle a été inaugurée en 1858 par l'empereur Napoléon III. La création d'un bassin à flot pour Port-Launay et Châteaulin permettait désormais la remontée de bateaux de tonnages plus importants.

10923504_1596120043936642_4618612880674205983_n10947169_1596120103936636_7637476279459532427_n

S’assoir sur les bords de l’Aulne pour regarder passer cette flottille disparate ou à bord d’un des bateaux pour être au cœur de cette armada bigarrée et partager ces tartines colorées au poulet, aux légumes croquants et au curcuma, un repas complet dans un élégant recyclage de pain rassis, d’un reste de poulet rôti, de légumes du marché et d’herbes fraîches. Une petite touche de fromage… Sortir de l’eau la bouteille de Muscadet-sur-lie rafraîchie. On est bien, forcément…

10949699_1596119977269982_7763985596256109910_nNOTRE DAME DE RUMENGOL

 http://www.antreizh.fr/crbst_14.html

 SAM_0788

 Pour 4 fiers matelots :

Un grand pain au levain rassis (on prélèvera 4 larges tranches)

Un reste de poulet au lait, citron, cannelle et sauge, environ 200 gr (c’est par ici   http://gouezou.canalblog.com/archives/2015/06/08/32184757.html )

500 gr de belles tomates bio

1 courgette bio (petite à moyenne)

2 poivrons bio bien mûrs (rouge, jaune et/ou orange)

Un piment rouge bien charnu du potager

Une botte d’oignons verts bio

Une cuillère à café de curcuma

Huile d’olive

2 cuillères à soupe de crème fraîche bio, crue et épaisse

Poivre noir du moulin

Sel de Guérande

Herbes aromatiques du jardin en mélange : thym, romarin, ciboulette, persil plat, menthe poivrée, estragon du Mexique…

Du fromage bio pour les plus gourmands (chèvre, mozzarella, etc… )

Ou de la crème fouettée au fromage de chèvre frais bio (des Chèvres Folles d'Emmanuelle sur les marchés de Sizun et d'Hanvec)

 SAM_0790

Faire fondre le blanc des oignons émincés dans un filet d’huile d’olive avec le curcuma. Ajouter les tomates mondées, épépinées et concassées. Ajouter une branche de thym frais et de romarin, poivrer et laisser compoter quelques minutes à couvert et à feu doux.

Préchauffer le four sur 200°, chaleur tournante.

Pendant ce temps, couper en petits dés le poulet, la courgette, les poivrons et le piment. Laver et ciseler les herbes. Ajouter alors le poulet et les légumes à la sauce tomates ainsi que la crème fraîche et laisser cuire quelques minutes (on cherche à conserver le croquant des légumes donc quelques minutes suffisent). Retirer du feu et saler très légèrement.

Arroser d’un filet d’huile les tartines posées sur une plaque à pâtisserie. Cela va permettre d’imperméabiliser la mie (qui ne sera donc pas détrempée par la compotée de légumes). Déposer quelques généreuses pincées d’herbes fraîches ciselées puis recouvrir la surface de chaque tranche d’une épaisse couche de légumes au poulet.

SAM_0795

Plusieurs options sont possibles alors : enfourner tout simplement ces tartines gourmandes telles quelles ou alors, avant cette étape, déposer sur la surface des tartines du fromage (quelques lichettes de chèvre affiné ou de la mozarella de bufflonne déchirée du bout des doigts).

Au bout de dix à quinze minutes, les tartines sont prêtes, bien chaudes, croustillantes.

Pour les tartines sans fromage, il est alors possible de les dresser sur une assiette avec de la crème fouettée parfumée au fromage frais de chèvre très légèrement salé… Et une pincée de l'excellent tthym, parfumé en diable, de Virginie!

Quoiqu’il en soit, une salade verte et un petit verre de vin blanc sec seront les bienvenus pour compléter ce repas sur le pouce au bord de l’eau…