SAM_1118

Le soleil a pris ses quartiers d’été sur les Monts d’Arrée… Et, au long des sentiers de randonnées, dans les sous-bois au long de l’Elorn, dans les écuries, il fait chaud ! Une petite crème glacée vanillée maison s’impose donc, qu’accompagnera l’acidulé de fruits rouges tout juste cueillis et compoté au sucre de canne. C'est toujours ça que les merles n'auront pas. Une merveille glacée, rafraîchissante, soyeuse à déguster sous le soleil exactement…

 

Pour 4 coupes et autant de randonneurs en surchauffe :

 SAM_1116

Pour la crème glacée:

½ litre de lait entier cru et bio de vache Bretonne pie noir de la Ferme du Kleuz

6 gros œufs du poulailler

40 gr de sucre de canne complet

Une très généreuse pincée de vanille Bourbon

 SAM_1108

Pour le coulis de fruits rouges du verger:

250 gr de fruits rouges fraîchement cueillis et en mélange : fraises de bois, cassis, myrtilles, framboises, groseille, etc.

2 cuillères à soupe de sucre de canne

 

La veille, faire chauffer le lait et arrêter le feu avant l’ébullition.

Dans une jatte, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre et la vanille jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajouter alors le lait chaud en filet et bien mélanger. Verser alors l’appareil et faire épaissir à feu doux à moyen en remuant constamment avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la crème soyeuse nappe la cuillère. Il ne faut en aucun cas atteindre l’ébullition qui cuirait les œufs : on se retrouverait alors avec des œufs… brouillés ! Réserver au frais cette crème jusqu’au lendemain. Le mieux est de la verser dans une bouteille, et, lorsqu’elle a refroidit, la réfrigérer (partie la plus froide du réfrigérateur).

SAM_1111

Toujours la veille, dans une petite casserole, verser les fruits égrenés et lavés sous un filet d’eau fraîche et le sucre. Faire compoter quelques minutes les fruits jusqu’à ce qu’ils éclatent et rendent un peu de jus parfumé. Laisser refroidir puis réserver au réfrigérateur aux côtés de la crème.

Le jour J, deux options :

Avec sorbetière (avec générateur de froid), démarrer la machine environ un quart d’heure avant de servir la glace. Verser la crème anglaise dans la machine et enclencher les pales. Laisser brasser la crème jusqu’à obtenir une crème très épaissie par le froid.

SAM_1115

Sans sorbetière, placer la crème dans une jatte en métal (ou en plastique) et placer au congélateur trois-quarts d’heure à une heure avant le service. Toutes les dix minutes, sortir le plat du congélateur et mélanger énergiquement avec une fourchette. Replacer au congélateur pour dix autres minutes.

Pour le dressage, servir deux confortables cuillères de crème glacée et arroser des fruits rouges compotés avec un peu de jus parfumé. Servir évidemment immédiatement et plonger une cuillère impatiente dans ce dessert tout en contraste, soyeux et moelleux, acidulé et parfumé !