SAM_1141 

L’association des Amis de Loc-Ildut  veut redonner à la chapelle éponyme, située au nord de Sizun, son plus bel ornement : un épi de faîtage en plomb orné de fleurs de lys et d'hermines.

Cette chapelle qui n'a pas de clocher s’enorgueillit d’une toiture couronnée de quatre épis de faîtage. Trois d'entre eux sont encore en place mais le quatrième, le plus beau, a été abattu lors d'une tempête il y a quinze ans. Un appel aux dons est lancé sur le net pour rendre à la chapelle ce décor exceptionnel de 2,40 m de hauteur, œuvre d'un artisan anonyme du 17ème siècle, au sommet de son art et de sa technique.

sans-titre (4)sans-titre (5)

Les épis présentent un très riche décor : sur chacun des quatre côtés du socle, un visage d'angelot ; aux quatre angles, une hermine et une fleur de lys ; au sommet, une fleur de lys en relief couronnée d'un croissant de lune. L'ensemble est caractéristique des décors en vogue dans la région à partir de la Renaissance. L'alliance de l'hermine et de la fleur de lys rappelle que la Bretagne est unie au royaume de France depuis 1532. Le projet de restauration concerne le plus grand des quatre épis de faîtage, celui de la croisée. Il se différencie des trois autres par sa base hexagonale et une hauteur nettement supérieure. Il s'agit vraiment d'un objet exceptionnel que l'on s'attendrait à trouver sur la toiture d'un grand château plus que sur celle d'une chapelle de campagne. Sa restauration sera le premier acte de la rénovation de la chapelle.

sans-titre (7)sans-titre (6)

Les raisons sont multiples de se pencher sur les blessures de la chapelle et notamment parce que plusieurs générations se sont mobilisées en sa faveur, d'abord pour la sauver de la démolition (elle avait failli être démolie et transférée aux Etats-Unis vers 1930 !) puis pour la rénover, la doter d'un terrain spacieux (1988) et la faire vivre de différentes manières... Parce qu'elle est aussi le théâtre, chaque dernier dimanche de juillet, d'un grand pardon breton (fête religieuse, repas champêtre, après-midi festive) qui réunit la population de tous les environs et de nombreux visiteurs de l'été.

 

https://amisdelocildut.wordpress.com/

https://fr.ulule.com/loc-ildut/

 SAM_1132

Pour  4 donateurs généreux :

500 gr de joues de porc blanc de l’Ouest bio

500 gr de petites tomates bien mûres et bio en grappes

500 gr d’abricots du Roussillon

Une botte d’échalotes nouvelles bio

Quelques branches de romarin du jardin

Huile d’olive

Une cuillère à soupe de miel

Sel de Guérande

Poivre du moulin

Pour accompagner, 300 gr de graines de sarrasin bio

 SAM_1137

Dans une cocotte, faire dorer les joues de porc sur toutes les faces à feu moyen. Eplucher les échalotes et le ajouter aux joues avec la moitié des tomates entières (si elles sont petites, coupées en deux ou en quatre si elles sont plus grosses) ainsi que la moitié des abricots dénoyautés. Emincer très finement les feuilles de romarin. Ajouter le miel, saler et poivrer puis couvrir. Laisser cuire à feu doux à moyen pendant une bonne heure et demie (voire deux heures, car la viande doit confire doucement dans le jus de cuisson des fruits et le miel).

Dans un plat métallique, déposer un filet d’huile d’olive et une branche de romarin, puis le reste des tomates et les derniers oreillons d’abricots. Saler, poivrer, arroser d’un filet d’huile d’olive. Une demi-heure avant la fin de la cuisson des joues, glisser ce plat dans le four –préchauffé sur 200°- pour une jolie cuisson rôtie.

SAM_1140

En profiter pour torréfier dans un autre plat métallique et dans le four les graines de sarrasin pendant une quinzaine de minutes. Amener à ébullition un grand volume d’eau salée et y jeter le sarrasin pour quinze minutes. Egoutter et verser dans un plat : déposer sur le blé noir les joues et la sauce tomate, abricot, miel et romarin. Déposer sur le tout les abricots et les tomates rôtis.

SAM_1146

Servir sans attendre ce plat confit, doux et acidulé, parfumé et fondant.