SAM_1513

11209700_871738372899413_299207494005865117_n

 

Retour au port après quatre jours de régates paresseuses en baie de Morlaix alors qu’Entre Terre et Mer s’achève. Régates le jour et fêtes musicales le soir, le festival laisse tout le monde ravi et épuisé, un peu nostalgique aussi alors que l’heure est au départ pour la flottille. On se donne rendez-vous dans deux ans et on partage, assis sur le pont en teck d'un ketch, dans le port de Morlaix, une tarte sans façon, assemblée en deux temps, trois mouvements avec du blé noir, des nectarines, des fraises et de la crème glacée de blé noir… Ce n’est qu’un au-revoir…

"Je partirai ! Steamer balançant ta mâture,
Lève l'ancre pour une exotique nature !"

(Brise Marine, Stéphane Mallarmé)

 SAM_1508

Pour la pâte brisée au blé noir:

Quantité pour une tarte de Ø25cm (4 marins gourmands)

75g de farine de blé, blanche ou semi-complète bio

75g de farine de blé noir semi-complète bio de Biodivy (marché de Sizun)

30g de beurre demi-sel bio et cru

70 gr d’eau de source (ou plus, selon le pouvoir d’absorption des farines)

 SAM_1497

Pour la garniture:

3 nectarines bio et mûres

25 gr de beurre demi-sel bio et cru

Une cuillère à soupe de sucre de canne complet

Miel de sarrasin

 

Pour le service:

De la crème glacée au blé noir (c’est par ici  http://gouezou.canalblog.com/archives/2015/07/04/32312485.html )

Quelques fraises gariguettes du jardin

Sucre glace

 

 SAM_1501

Assembler les farines, ajouter le beurre coupé en dés, incorporer avec les doigts jusqu'à obtenir un mélange sableux, il ne doit pas rester de bouts de beurre visibles.

Ajouter l’eau et mélanger avec une grande cuillère pour amalgamer, puis pétrir à la main jusqu'à que la pâte ne colle plus aux doigts. Façonner une boule, qui doit être élastique mais pas trop collante (ajuster en ajoutant un peu de farine ou d’eau au besoin).

Laisser reposer, emballé dans du film plastique au frais pendant une trentaine de minutes.

Sortir la pâte du réfrigérateur cinq à dix minutes avant de la travailler pour la laisser se détendre et reprendre la température ambiante.

Préchauffer le four sur 200°, chaleur tournante.

SAM_1504

Fariner la boule de pâte, et l’étaler au rouleau sur un plan de travail légèrement fariné. Pour un étalage bien régulier, une fois atteint un disque de 15-20 cm,  ajouter un peu de farine en pluie sur le dessus, étaler en effleurant de la main, décoller et retourner la pâte, re-fariner et étaler jusqu'à obtenir la taille désirée.

Déposer la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.

Laver les nectarines et les couper en fines lamelles à déposer au centre de la pâte (il faut laisser environ 4 cm de libre sur le tour). Saupoudrer du sucre, déposer un joli filet de miel et des copeaux de beurre. Rabattre les bords de la pâte sur les fruits et enfourner  pour une bonne trentaine de minutes. Baisser alors la température du four à 180° et poursuivre la cuisson une dizaine de minutes. Cette cuisson longue, outre qu’elle permet de bien compoter les fruits, permet de laisser s’évaporer et réduire le jus des fruits (et donc, la pâte ne sera pas détrempée en refroidissant).

SAM_1506

Sortir du four et laisser refroidir sur une grille. Déposer les fraises, une boule de crème glacée et saupoudrer de sucre glace pour faire joli (mais on peut très bien s’abstenir).

Retour au port. A partager en dessert parfumé, gourmand et sans façon avec tous les marins de passage Entre Terre et Mer !