SAM_0626

SAM_1559

Il était une fois un barde à longue barbe blanche, comme il se doit, et qui regagnait tranquillement ses pénates dans sa guimbarde le long des routes sinueuses des Monts d’Arrée. Du bourg du Cloître-Saint-Thégonnec où se trouve le Musée du Loup, notre barde gagne la belle abbaye cistercienne du Relecq, puis les contreforts du massif usé. Les landes roussies par le soleil couchant se peuplent de brumes déchirées et de rayons dorés d’un soleil rasant, entre les arrêtes de schiste bleu, les fougères fauves, les bruyères violines. Quelques ratés et le ronron du moteur se meurt : panne sèche dans la fraîcheur de la nuit qui s’installe. Parcourir quelques kilomètres dans le silence assourdissant de la lande, entendre des pas furtifs, des halètements, des bruissements et des souffles… Loup, y es-tu ?

images

Pour se délivrer de ce suspens, par essence insoutenable, profiter des jours de crachin pour visiter le Musée du Loup et courir dans la toute dernière salle écouter ce conte intemporel de Patrick Ewen accompagné des très belles photos d'Hervé Ronné. Frissonner dans la peau de la proie, frémir devant l’implacable prédateur… De retour à la maison, adopter résolument la carnassière attitude et déchirer, toutes canines dehors, un filet de bœuf rôti, encore saignant. Les yeux phosphorescents, hurler à la lune rousse avant de se resservir.

http://lemuseeduloup.fr

Alternative fondante, parfumée et goûtée aux sempiternelles merguez carbonisées, le filet de bœuf en croûte de pistache et kari Gosse est une intéressante option à exploiter pour une table d’été… Et avec le savoir-faire et la passion d’Antoine Raoul, présent tous les samedis sur le marché de Morlaix, c’est un sans-faute garanti. Pour peu qu’on associe à cette gourmandise carnassière une simple poêlée de pommes de terre nouvelles de Biodivy avec fleur de sel de Guérande, romarin du jardin et huile d’olive, alors le bonheur, tout simple, est complet…

 dernierloup

Pour 8 convives aux longues canines hurlant à la lune rousse :

1 kg de rôti dans le filet de bœuf Bretonne pie noir chez Antoine au marché de Morlaix

100 gr de pistaches non salées, décoquillées et mondées

Une cuillère à café rase de Kari Gosse

100 gr de beurre bio cru demi-sel à température

 SAM_0621

Préchauffer le four sur 200°, chaleur tournante.

Laisser la pièce de bœuf à température ambiante, le temps de préparer la croûte verte. Dans le bol du robot équipé des lames, placer les pistaches, le kari Gosse et le beurre très mou.  Mixer jusqu’à obtenir une pâte grossière. Placer le rôti dans un plat : recouvrir le sommet de la pièce de viande d’une couche épaisse de pâte verte. Enfourner pour un quart d’heure pour une viande saignante.

Quelques conseils :

Pour la cuisson « saignant », compter 15 mn pour 500g de bœuf (température intérieure d’environ 60°) ;

Pour la cuisson « bleu », compter 20 min pour 500 g de bœuf (température intérieure d’environ 70°C) ;

Pour la cuisson « à point », compter 25 min pour 500 g de bœuf (température intérieure  d’environ 75°C).

SAM_0624

Eteindre le four. Laisser la viande reposer, se détendre, porte du four ouverte, le temps de mettre la table et de déboucher une bonne bouteille, un Bordeaux, un Côtes-de-Bourg par exemple. Une poêlée de petites pommes de terre nouvelles glacées à l’huile d’olive, parfumées de feuilles finement émincées de romarin, saupoudrées d’un voile de fleur de sel de Guérande, fera merveille sur cette gourmandise carnassière…