SAM_0111

SAM_1893

Que faire d’une brassée d’enfants sous un ciel maussade au cœur d’un été qui tâtonne? Tout d’abord, après avoir fièrement soustrait au poulailler les œufs du jour, réaliser une pâte dorée parfumée à la vanille puis des piles savoureuses de crêpes soyeuses et, pour les garnir généreusement, une compote de poires moches aux épices douces et au miel de sarrasin… Alors que cette potion parfumée réduit tout doucement au coin du feu, mettre le cap sur la librairie la plus proche, L’Ivresse de Mots, à Lampaul-Guimiliau, saluer Maëla, se perdre dans les rayons étroits, plonger dans les trésors qu’ils abritent, craquer pour L’Oiseau et le Gardien de Phare, illustré par l’irano-brestois Râmine, chercheur de sens et confiseur d’histoire, et revenir au Gouezou pour partager un joyeux goûter glouton et désordonné. S’installer alors dans la bibliothèque sur les coussins et les fauteuils, et raconter à ce jeune public rassasié aux yeux brillants d’impatience ce joli conte coloré…

Il était une fois… par une terrible nuit de tempête, alors que le Morhouc’h, monstre des océans, hurle sa faim dans les bourrasques du vent, l'oiseau Ifig heurte violemment la lanterne d'un phare breton en pleine mer, brisant le mécanisme d'éclairage. Catastrophe ! L’oiseau vient justement prévenir le gardien du phare, Eneour, qu’un paquebot est en perdition dans la tourmente...

Prix du livre jeunesse « Produit en Bretagne » 2015, cet ouvrage multicolore est l'adaptation d'une pièce pour enfants de la troupe de théâtre Ar Vro Bagan dont Râmine avait conçu les décors.

 SAM_0089

Pour un joli compotier bien garni et une brassée de lichous :

 

1 kg de poires Guyot bien mûres, un peu tavelées, bosselées mais parfumées en diable

Une citron jaune bio

Un bâton de cannelle de Ceylan

Une étoile de badiane de Madagascar

Une gousse de vanille Bourbon de Madagascar

Miel de sarrasin

Un grosse noix de beurre

 SAM_1144

Peler les poires et les couper en petits dés.

Dans une grande casserole à fond épais, faire fondre quatre cuillères à soupe de miel de blé noir jusqu’à obtenir un joli caramel ambré. Prélever le zeste du citron à l'aide d'un économe. Retirer du feu et ajouter le beurre et le jus du citron. Replacer sur le feu et verser les poires coupées en dés, puis le zeste de citron et les épices. Laisser compoter tout doucement sans couvrir pendant 45 mn à une heure. On obtient une compote ambrée et puissamment parfumée. Ôter les épices et le zeste et verser dans un compotier ou dans un bocal.

SAM_0113

Cette compote toute simple, parfumée en diable et très peu sucrée, garnit délicatement crêpes et galettes mais également tartines et fromage blanc. On peut également la déguster à la cuillère et la conserver dans un pot qu’on prendra soin de stériliser soigneusement (car le peu de sucre n’en fait évidemment pas une confiture).